Faute d’argent, l’Atlético n’a pas pu signer CR7

ronaldo vs atletico 2015L'Atlético Madrid était proche de conclure la venue de Cristiano Ronaldo en 2003. Problème, au moment de finaliser l'opération, le club n'a pas eu de quoi payer.

Nouvelle révélation dans la série "Ronaldo aurait pu". Cette fois, c'est l'ancien agent Marc Roger qui a dévoilé l'information dans son livre "Transferts : dans les coulisses du foot business", paru dernièrement. L'affaire remonte à 2003 quand l'Atlético Madrid le mandate afin de participer à la réalisation de deux transferts en provenance du Sporting. Ami avec le président colchonero de l'époque, Jesús Gil, le Français, qui s'était notamment occupé de Makelele, Henry, Vieira, Anelka ou encore Wiltord, débarque dans sa maison spectaculaire, accompagné de deux décideurs du club portugais.

Après plusieurs heures de pourparlers, un accord financier est trouvé entre les deux parties. Ricardo Quaresma et Cristiano Ronaldo sont sur le point de rejoindre l'Atlético. Comme l'autre club de Madrid est criblé de dettes, il ne dispose pas des liquidités nécessaires au paiement du double transfert. Il contacte alors plusieurs banques afin de contracter un énième prêt. Mais là, aucune d'entre elles n'accepte de participer à l'opération. Marc Roger écrit " Il s'en est donc fallu de rien que Cristiano Ronaldo, la mégastar du Real Madrid, ne porte le maillot du rival local... Si le deal s'était conclu, je me serais retrouvé en position de force pour devenir l'agent du jeune crack, futur triple Ballon d'Or. La poisse..."

ronaldo vs atleticoL'Atlético est alors écarté de la course à Ronaldo. Subsistent d'autres grands clubs européens avec qui l'entourage du joueur était en contact. Finalement, Manchester remportera la mise. Depuis, la situation financière du club espagnol n'a pas beaucoup changé. C'est le club le plus endetté du championnat. À la différence du Barça et du Real, il n'a pas un chiffre d'affaire lui permettant d'avoir un passif aussi conséquent que celui des deux géants. Comment fait-il alors pour signer tous ces joueurs prestigieux ? Il a recours à la solution la plus en vogue du moment : les fonds d'investissement, et en particulier le fameux Doyen Sports. Mais en 2003, les premiers fonds d'investissement n'avaient pas encore fait leur apparition en Europe. Et dire que Ronaldo est maintenant le meilleur buteur de l'histoire du Real...


Articles liés