Florentino Perez : “Raúl et Casillas sont les deux grandes escroqueries du Real Madrid”

Des bandes audio d’il y a quinze ans ont été révélées par El Confidential. On y entend l'actuel président du Real Madrid durement critiquer les légendes du club.

"Casillas n'est pas un gardien de but pour le Real Madrid, que voulez-vous que je vous dise. Il ne l'est pas. Il ne l'a jamais été. Il a été la plus grosse erreur que nous ayons faite. Ce qui se passe, c'est que vous avez des gens qui l'adorent, l'aiment, lui parlent, je ne sais pas. Ils le défendent tellement… Il est l'une des grandes escroqueries et la seconde est Raúl. Les deux grandes escroqueries du Real Madrid sont d'abord Raúl et ensuite Casillas".

Celui qui parle est Florentino Perez, qui donne en septembre 2006 son avis sur deux des icônes de l'histoire du Real, alors qu'il n'était pas à la direction du club à ce moment. Ces propos ont été dévoilés par El Confidencial, qui accompagne également l'information d'une bande sonore.

En plus de cette bande audio, le média révèle d’autres déclarations de Perez, par écrit cette fois. "Les joueurs sont très égoïstes, on ne peut compter sur eux pour rien et celui qui compte sur eux a tort, ils vous laissent en rade, c'est n'importe quoi. J'ai une conception horrible des joueurs", lit-on encore dans El Confidencial.

De plus, toujours selon cette source, Florentino est "particulièrement en colère contre l'ancien attaquant". Il l'accuse de "détruire" le Real Madrid et lui reproche d'être "l'une des raisons pour lesquelles il a démissionné de la présidence en 2006", peut-on lire. "Il est mauvais, il pense que le Real Madrid lui appartient", dit-il de Raúl.

Florentino fait aussi référence à d'autres légendes du club. Il décrit Ronaldo Nazario comme "un voyou", tandis que Zidane est "un type génial, comme Beckham"….

Dans d'autres pistes audio retranscrites par El Confidential, Perez va encore plus loin sur Casillas : "Casillas n’est pas très futé, je le connais parfaitement, c'est un gars à courte vue, vous savez tout de suite quand il s'entend mieux ou moins bien avec sa copine, il est absent, c'est un petit garçon, c'est comme un chien de salon, c'est comme un muppet, un truc enfantin.

Casillas n'a ni la stature, ni la vision. Le match où nous jouions pour la Ligue contre Barcelone…. Il est arrivé en retard et j'étais là, il venait de parler à sa petite amie, ils s'étaient disputés. Mais cette fille, je ne lui fais pas du tout confiance. Cette fille, ces filles, vous savez ce qu'elles recherchent… elles deviennent folles, elles courent après la célébrité. Parce que cette nana se prend pour une actrice de cinéma".

Articles liés