Focus sur l’adversaire : Athletic Club

Avant chaque match du Real Madrid, nous partons à la rencontre des supporters adversaires qui nous parlent de leur équipe. Et qui mieux que @AthleticClub_FR peut nous informer sur le club basque ?

Comment jugez-vous la première partie de saison de l’Athletic Club ?

Très bonne, c’est un début de saison des plus appréciables. Quand ça commence par une victoire contre le Barça, avec une retournée d’Aritz Aduriz, ça ne peut qu’annoncer de bonnes choses. On a eu une petite période négative de fin septembre à octobre, avec la première défaite à San Mamés. Mais c’est passé, Garitano est un entraîneur qui sait très bien s’adapter à son effectif, et qui change ses tactiques en fonction de cela. Vous verrez par exemple Iñaki Williams évoluer sur l’aile droite, alors qu’il était buteur en août. L’objectif reste l’Europa League, mais les supporters continuent de rêver de la Champions. Vous comprendrez qu’on veut finir l’année avec une victoire !

Quelles sont les forces et les faiblesses de cette équipe ?

Les forces de l’Athletic se trouvent dans la défense. C’est assez paradoxal de dire cela alors qu’elle était quasiment inexistante lors de notre dernier déplacement (Chez le Real Bétis, 3-2). Unai Simón est un excellent gardien, protégé par une charnière Yeray-Iñigo Martinez de qualité. L’Athletic de Garitano a des latéraux qui n’hésitent pas à monter, ça permet de bonnes contre-attaques. En revanche, l’offensif n’est pas au mieux. C’est une équipe qui sait se montrer dangereuse mais sans pour autant pousser pour l’être souvent. Les occasions sont rares, mais précieuses, elles sont donc gérées du mieux possible.

Qui est le joueur à suivre cette saison et ce soir du côté des Basques ?

C’est assez difficile à dire, à titre personnel je ne trouve pas qu’il y ait réellement de “joueur à suivre”. Williams sera dangereux ce soir, mais il faudra garder un œil sur Unai López au milieu de terrain, qui a une lecture du jeu de plus en plus remarquable. Il combine d’ailleurs très bien avec Iñaki.

Votre équipe est peu performante à l’extérieur (14e de Liga). Comment on explique ça ?

Il faudrait poser la question différemment, pourquoi l’Athletic est aussi solide à domicile ? Le public du San Mamés pousse beaucoup, il motive les joueurs quand il le faut et sait aussi les booster quand ils ne donnent pas le meilleur d’eux-mêmes. Cela manque donc à l’extérieur. Sportivement parlant, j’aurais du mal à expliquer les raisons de ces baisses de performance. Et puis, l’Athletic est tout de même parvenu à détruire l’invincibilité du Sadar de l’Osasuna. Ce n’est pas rien, surtout avec la réalité entre ces deux équipes !

À quelle physionomie du match vous attendez-vous ? Des absences à noter de votre côté ?

Tactiquement, cela risque d’être différent pour l’Athletic. Avec la suspension d’Ander Capa, le jeu va changer et Garitano pourrait opter pour trois défenseurs centraux. Les plans du coach ne sont pas connus mais je ne m’attends pas à une physionomie agressive, le but sera sûrement de garder la possession, et d’attendre les meilleures occasions pour inquiéter Courtois., tout Aduriz et Muniain ne sont pas du voyage, mais ce n’est pas nouveau. En revanche, Córdoba figure parmi les absents alors qu’on s’attendait à le voir. Il sera remplacé par Ibai Gómez, ça permettrait d’être dangereux sur coups de pied arrêtés.

Un pronostic pour finir ?

Un match nul, peut-être un partout. Avec Benzema et Raúl García pour les buteurs.

Articles liés