France Football : la suprématie du Real Madrid en chiffres

Dans son édition hebdomadaire parue ce mardi, le magazine France Football a établi un classement des meilleurs clubs du monde à partir de dix critères différenciants.

➤ FF : l'interview de Florentino Perez
➤ Marcelo promet à Solari de travailler plus

Palmarès, affluences dans les stades, audiences sur les réseaux sociaux, les recettes, les dépenses, l'effectif... Le Real Madrid est arrivé, sans véritable surprise, au sommet du classement de l'étude du magazine français. Le club madrilène ne sort jamais du top 6 parmi les 10 points de comparaison et récolte 184 points sur 200 possibles. Le FC Barcelone et le Bayern Munich complètent le podium.

Les points "faibles" du Real

France Football a établi 10 classements pour chaque critère. Parmi les 10, le Real Madrid n'occupe pas les premiers rangs que dans 3 d'entre eux. D'abord, et sans nul doute le moins anecdotique, l'affluence du Santiago Bernabéu. En effet, la fréquentation moyenne de l'antre merengue lors de la saison 2017-2018 n'était "que" de 65 653 spectateurs, ce qui positionne le Real en 6e position européenne, derrière Dortmund (78 496), Manchester United (75 102), le Bayern Munich (75 000), Tottenham (70 642) et le FC Barcelone (65 824).

Moins significatif, le magazine ne compte que 3 joueurs ayant remporté une Coupe du Monde dans son effectif actuel. C'est bien moins que le Bayern Munich (6), le PSG (5) et le FC Barcelone (4). Les Madrilènes partagent la quatrième place avec l'Atletico, Chelsea, l'OM et Vissel Kobe.

Enfin, l'absence du club le plus riche du monde sur le marché des transferts ces dernières années est bien illustrée dans le troisième critère de France Football, qui compare le montant des plus gros transferts de joueurs par club. Sans surprise, le PSG est loin devant (220M€, Neymar), le FC Barcelone (Coutinho, 120M€). Manchester United (Pogba, 105M€) et la Juventus (Cristiano, 105M€) se partagent la troisième place du podium tandis que le Real Madrid n'est classé que quatrième (Gareth Bale, 100M€).

Le Barça et Manchester United s'accrochent...

Catalans et Anglais, respectivement deuxième et troisième du classement général, devancent tous deux le club merengue dans une catégorie. Manchester United caracole en tête sur les ventes de maillots. En effet, France Football a établi une moyenne de 2010 à 2018 et les Reds Devils (1 830 000 maillots vendus en moyenne par an) surpassent le triple champion d'Europe (1 700 000 maillots vendus). Les deux clubs surclassent par ailleurs la concurrence et le FC Barcelone, troisième (1 300 000 maillots vendus).

Jusqu'à 100€ offerts sur votre premier pari

En revanche, la valeur marchande de l'effectif blaugrana (1170M€) est supérieure à celle de celui du Real (973,8M€), d'après les estimations de Transfermarkt. Entre les deux ogres espagnols, on retrouve Manchester City (1130M€). Aussi, les deux rivaux espagnols se partagent la première du nombre de Ballon d'Or France Football (11).

Une suprématie indiscutable

Si la Casa Blanca est vaincue sur quelques critères, parfois plus anecdotiques que significatifs d'ailleurs, sa suprématie sur le football européen et mondial reste indiscutable et implacable. Tout d'abord, le palmarès (13 C1) propulse le Real bien au-dessus de ses concurrents européens. Al-Ahly (8 C1), est le dauphin égyptien du club espagnol, juste devant le Milan AC et ses 7 coupes d'Europe. 

Ensuite, les revenus du Real Madrid, en constante progression, ont atteint des chiffres records lors de l'exercice 2017-2018. En effet, le club madrilène a réalisé 750,9 millions d'euros de chiffre d'affaires, bien loin des 690M€ du FC Barcelone et des 666M€ réalisés par Manchester United. Le plafond des 700M€ n'avait jamais été atteint par un club.

La force du Real et du Barça se traduit aussi sur les réseaux sociaux, où un fossé titanesque a été creusé avec les autres concurrents européens. Tandis que les deux monstres sont au coude à coude (242 millions d'abonnés sur les réseaux sociaux pour le Real, contre 240 millions pour le Barça), Manchester United (137 millions), Chelsea (90 millions) et tous les autres cadors européens sont à des années lumières.

Enfin, France Football a conclu son étude avec un critère plus subjectif mais assumé par sa rédaction : l'influence d'un club sur le jeu. L'Ajax Amsterdam a récolté les faveurs de FF, devançant le Real Madrid et Liverpool. Le football total de l'Ajax dans les années 70 a été plébiscité.

Articles liés