Gareth Bale : “Parler de psychologie avant, c’était être faible”

g-bale

Gareth Bale (30 ans) est intervenu dans le podcast 'The Hat-Trick'. Le Gallois est revenu sur le confinement, ses coéquipiers du Real Madrid, et un éventuel rebond de carrière en MLS.

Le voir un jour en MLS : "C'est une ligue qui progresse et continue de se développer. Il y a beaucoup de joueurs qui veulent y aller maintenant... C'est certainement quelque chose qui pourrait m'intéresser. J'adore aller à Los Angeles en vacances. Je joue beaucoup au golf quand je vais là bas."

Vestiaire du Real : "A Madrid, je parle beaucoup avec Luka (Modric). Nous nous connaissions bien depuis Tottenham et nous sommes ici ensemble depuis sept ans. Alors, bien sûr, je m'entends très bien avec lui. Je parle aussi beaucoup avec Kroos. Je m'entends bien avec presque tout le monde, mais, pour être honnête, surtout avec eux."

'Wales, Golf, Madrid', dans cet ordre : "J'ai vu les bannières, on me les avait été montrées des semaines auparavant. On avait plaisanté à ce sujet. Certains de mes coéquipiers m'avaient dit que si on se qualifiait, après le match, ils sortiraient ces banderoles. Je leur avait dit que moi, je n'irai pas les montrer."

Psychologie dans le football : "Personne ne s'était penché sur la partie mentale du sport depuis de nombreuses années. Si vous en parliez, c'est parce que vous étiez faible. Ces dernières années, il y a eu plus de discussions à ce sujet, c'est mieux perçu. Je pense que les gens souhaitent applaudir les joueurs qui expriment leurs sentiments."

Les critiques : "C'est difficile de faire face à la pression et toutes les critiques. Si vous avez été bien éduqué, vous n'y porterez pas plus d'importance que ça, vous savez rester tranquille et donner le meilleur de vous même sur le terrain."

Articles liés