Gareth Bale vers la Chine… gratuitement !

Le départ de Gareth Bale n'est plus qu'une question d'heures ou de jours, tout au plus. Le Gallois est en négociations avancées avec un club chinois et le mercato ferme le 31 juillet là-bas.

Après un long bras de fer avec Zinédine Zidane, Gareth Bale a fini par céder et va quitter le Real Madrid, sauf incroyable coup de théâtre. Dans la nuit de samedi à dimanche, Jonathan Barnett, le représentant du joueur, a demandé à Zidane de ne pas faire jouer le Gallois alors qu'il négocie avec un club chinois pour le transfert de son joueur. Il ne faudrait pas qu'il se blesse...

Et à en croire la presse espagnole, quasiment unanime, la piste chinoise est plus que sérieuse pour l'attaquant du Real Madrid. Le haut salaire du numéro 11 lui ferme de nombreuses portes et ce dernier n'est pas disposé à faire cet effort pour poursuivre en Europe, tandis que la Chine peut lui garantir un salaire équivalent voire supérieur par rapport à ce que l'entité madrilène lui verse tous les mois. Pourtant, le joueur ne veut pas partir en Chine, selon la SER, mais la fermeté de Zidane et l'absence d'offres européennes en raison de son salaire poussent son agent à lui recommander la Super Ligue chinoise.

Et pour le Real Madrid ?

"Si cette offre de Chine que prépare Barnett, en contact permanent avec José Angel Sanchez, arrive et qu'elle est bonne pour tout le monde, il s'en ira", ont confirmé des sources internes du Real Madrid à la Cadena Ser depuis les États-Unis.

Le Real Madrid n'a pas encore reçu officiellement d'offre pour Gareth Bale mais cela ne saurait tarder désormais. Toutefois, un dernier point d'interrogation subsiste concernant un transfert en Chine : les clubs chinois sont riches mais ne versent pas (ou très rarement) d'indemnités de transfert en raison de la législation du pays. En effet, les clubs payent x2 chaque centime dépensé, sous forme d'impôts. En clair, si un club achète Gareth Bale 50 millions d'euros, au Real Madrid, il devra payer 50 millions d'euros en plus, en impôts ! Ce qui donne un coût total à 100 millions d'euros...

Pourtant, l'impensable pourrait se produire, à en croire la SER, la COPE et Onda Cero, qui avancent que le Real Madrid acceptera de le libérer gratuitement. Les dirigeants madrilènes estimeraient, en s'appuyant sur les derniers bilans financiers, que le transfert du Gallois a déjà été amortie.

Articles liés