Go Oiwa : “La crise du Real n’existe qu’en Espagne”

Go-Oiwa
AFP PHOTO

L'entraîneur des Kahima Antlers, Go Oiwa, qui affrontera le Real Madrid demain en demi-finale du Mondial des Clubs (17h30) s'est exprimé sur la rencontre auprès des médias.

Le Real Madrid d'aujourd'hui comparé à celui d'il y a deux ans : "Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de différences, Madrid c'est Madrid, c'est sûr que Cristiano est parti mais ils ont le talent et des jeunes qui leur permettent d'aller de l'avant et continuer d'être une équipe très forte. Des joueurs comme Asensio, Nacho, Lucas Vázquez, de mon point de vue sont fantastiques, et nous devons nous inquiéter de la force de notre rival. Je ne vois pas beaucoup de différence entre ce Real et celui d'il y a deux ans."

Absences importantes (les attaquants Suzuki et Misao, tous deux internationaux) : "Je crois en cette équipe et je pense que notre niveau est plus élevé, nous sommes plus forts qu'il y a deux ans. Comparé à 2016, cette équipe a mûri et a beaucoup plus confiance en elle."

Les points faibles du Real : "Le Real est dangereux à tous les postes. Moi je vous pose la question, en quoi ce Real a changé ? La crise du Real Madrid n'existe qu'en Espagne, pas pour nous. Cela fait à peine six mois qu'ils ont remporté leur troisième Ligue des champions d'affilée, et dans les lignes générales ils n’ont pas changé pour moi, c’est toujours une excellente équipe."

Différence de niveau : "Il est clair que techniquement, Madrid continue de nous être supérieur, mais dans ce style japonais et du Kashima, pas seulement contre Madrid mais contre tout rival, nous essayons d'être plus agiles, de courir plus, de couvrir plus de terrain, d'être forts mentalement. Cela nous donne un avantage qui peut faire la différence. L’espace et la rapidité avec lesquels nous nous déplaçons peuvent être la clé de la rencontre, nous voulons que des joueurs comme Marcelo le ressentent, c’est à coup sûr notre seul moyen de contrecarrer leur supériorité technique."

Articles liés