Hugo Sanchez : “Le Real a besoin d’un tueur dans la surface”

hugo sanchez
Photo Icon Sport

Il y a 30 ans, la légende du Real Hugo Sanchez égalait le record de buts inscrits en Liga (38) détenu par Telmo Zarra. À cette occasion, le Mexicain a accordé une interview à AS. Extraits.

Où vivez-vous dans cette triste période due au virus ?

Chez moi à San Diego, aux États-Unis, avec ma famille. Avec ma femme Isabel et avec mes filles, Isabella et Hana. Nous avons également une maison au Mexique et avant la pandémie, nous avions déménagé dans mon pays pour mes engagements professionnels avec ESPN, où je suis commentateur. Mais maintenant, nous vivons tous une autre réalité et le travail reste en arrière-plan.

Vous semblez très préoccupé par la situation...

Pas inquiet, mais réaliste. Il y aura un avant et un après. L'économie va changer, beaucoup de gens vont souffrir et nous devons réinitialiser notre échelle de valeurs. Ce qui semblait auparavant être un détail mineur peut maintenant être un trésor. La pandémie nous a ouvert les yeux sur notre façon de comprendre la vie. Il faut réfléchir à tout cela.

Racontez-nous votre record décroché il y a 30 ans.

Une sanction m'avait empêché de jouer le derby au Vicente Calderón lors de l'avant-dernière journée de Liga. Pour moi, c'était un coup dur parce que la suspension m'a enlevé un match pour atteindre le record de Zarra. Les trois buts dont j'avais besoin pour égaler le record devaient être inscrits sur un seul match au lieu de deux, le dernier jour contre Oviedo.

J'ai dit à mes coéquipiers que c'était très spécial pour moi d'atteindre le record d'une légende comme Zarra. Je ne leur avais jamais rien demandé individuellement, mais cet après-midi là, j'ai demandé à tout le monde de collaborer et d'essayer de me trouver dans la surface. Je ne pouvais pas laisser passer cette occasion d'écrire l'histoire.

Parlons du Real Madrid actuel. Que pensez-vous des rumeurs sur Haaland ?

Il a du talent et du flair. Madrid peut en tenir compte pour l'avenir. Mais dans cette équipe il faut arriver en étant déjà un joueur confirmé, comme moi quand suis arrivé après quatre ans à marquer des buts avec l'Atleti. Il est encore très jeune. Madrid doit avoir le meilleur du monde à chaque poste.

Le Real Madrid de Zidane a-t-il besoin d'un neuf ?

Bien sûr. Madrid a besoin d'un tueur dans la surface, comme moi, tout comme Cristiano, qui a parfaitement rempli cette fonction au Bernabéu pendant de nombreuses années. Il faut donc en trouver un autre.

Vous n'aimez pas Benzema ?

Comment pourais-je ne pas l'aimer ? C'est un attaquant avec une classe exceptionnelle, mais ce n'est pas un tueur, ce n'est pas un joueur de surface pur. C'est un excellent deuxième attaquant. Il est comme Butragueño et moi comme Cristiano. Emilio et moi nous nous comprenions parfaitement. Karim pourrait utiliser un tueur devant lui. J'aimais Harry Kane, mais avec tant de blessures, il s'est un peu enlisé. Et Lewandowski a le problème de l'âge. Trouver ce buteur ne sera pas facile.

Articles liés