Isco – Solari : le début (déjà) de la rupture ?

Depuis son arrivée sur le banc du Real Madrid, Santiago Solari ne compte pas sur Isco et la relation entre les deux hommes ne semble pas être des meilleures.

Ça y est, il y a une "affaire Isco" en Espagne, moins de 24 heures après la mise à l'écart de l'international espagnol lors du match face à l'AS Roma. Et si Santiago Solari a répondu de sa décision qu'elle était "ponctuelle", en conférence de presse, celle-ci ressemble pourtant à une sanction pour Isco qui ne souffre d'aucun problème physique.

De son côté, la Cope affirme par l'intermédiaire de Manolo Lama qu'il a été écarté après avoir "manqué de respect"  envers Santiago Solari. Un incident, dont personne n'a eu la connaissance jusqu'ici, qui se serait alors passé dans la semaine. Toujours selon le journaliste espagnol, l'idée était qu'il ne voyage pas du tout avec l'équipe à Rome mais cette nouvelle aurait suscité trop d'attention.

Depuis la prise de fonction de Solari, Isco n'a disputé que 79 minutes de jeu en 6 rencontres.

En Espagne, cette histoire n'est pas sans rappeler les tensions entre Zinédine Zidane et James Rodriguez lors de la saison 2016-17, qui ont abouti au départ du Colombien en direction du Bayern Munich. Dans les deux situations, l'entraîneur reproche au joueur sa manière de s'entraîner. Concernant Isco, il peine à retrouver le rythme depuis son opération de l'appendicite, il y a environ 2 mois.

Au sein du club, la situation d'un des joueurs majeurs de l'équipe et de la Roja est évidemment attentivement suivie. En attendant, le club espère qu'Isco retrouvera rapidement une bonne condition physique et une bonne attitude, ce qui n'est sensiblement pas le cas actuellement.

Articles liés