James : “Moi aussi, j’aimerais savoir où je vais aller”

james rodriguez
Crédit : Imago

James Rodríguez a analysé sa situation au Real Madrid dans le podcast de Daniel Habif et a aussi évoqué sa vie personnelle. Extraits.

L'offre du Real Madrid : "J'étais à la Coupe du monde, juste avant le troisième match contre le Japon. Là, ils m'ont dit que le Real Madrid voulait discuter. Jorge Mendes m'a dit de ne parler à personne, de ne pas me déconcentrer, de ne penser à rien d'autre qu'à la Coupe du monde. ... Et j'ai fait un match unique contre le Japon. Et puis il m'a appelé et m'a dit qu'il pensait que ça allait se faire, mais de me concentrer sur les huitièmes. J'ai joué contre l'Uruguay et là c'était incroyable, j'ai marqué deux buts... Nous avons conclu le contrat."

Son avenir : "Moi aussi, j'aimerais savoir où je vais aller. Cela peut prendre des jours ou des semaines avant de savoir où j'irai. Je ne sais pas, vraiment. Je veux aller là où je peux jouer, où je suis heureux et où je me sens aimé par tout le monde."

Les changements d'équipe : "On est habitué à ça, ce n'est pas un problème."

Comment il prend le fait de ne pas jouer : "C'est frustrant. Je sais que j'ai les conditions pour toujours jouer. Mais pour d'autres, je ne peux pas le faire, donc c'est frustrant. Si j'étais un mauvais joueur, je l'accepterais, mais je suis une personne qui veut toujours gagner et jouer."

Que se passe-t-il avec Zidane ? "Ce sont des goûts. Il a ses propres goûts pour certains joueurs et c'est respectable. Je n'entrerai pas là-dedans. Quand vous voyez que vous n'avez pas les mêmes opportunités que vos coéquipiers, c'est difficile... Je voulais partir et le club ne m'a pas laissé le faire. Je voulais aller là où j'aurais pu jouer, je savais que j'allais ne pas avoir d'opportunités, car Zidane avait déjà sa base. Mon souhait était que les fans aient le souvenir de ma précédente étape à Madrid, pas celle-ci. J'ai marqué 36 ​​buts et fait 42 passes décisives... "

La saison : "C'est l'une des plus grandes déceptions de ma carrière, mais Dieu merci, je suis jeune et j'ai encore des années devant moi pour être heureux."

Son équipe de rêve : "Il y a tellement de bons joueurs que j'en ai beaucoup à chaque poste. Mais bon, mes trois attaquants seraient Maradona, Ronaldo le Brésilien et Pelé. Et en tant que gardien, je ne sais pas trop ... un spectaculaire avec qui j'ai joué, c'est Neuer."

Son jeu vidéo préféré : "Call of Duty."

Ses groupes WhatsApp : "Je suis dans celui du Real Madrid. Et il y a des memes et des trolls, bien sûr. Et puis je suis dans une autre conversation avec les joueurs brésiliens. Marcelo est toujours en train de chambrer, mais ce sont de bonnes personnes."

Sergio Ramos : "C'est une bonne personne et un leader très positif."

Ses voitures : "J'ai eu Porsche, Lamborghini, Bentley... Maintenant j'ai une Mercedes G500 ... J'ai une autre Mercedes de 630 chevaux qui est une bombe. Je ne sais plus quel modèle, mais c'est une bombe. Maintenant, j'ai arrêté d'acheter des voitures parce que je ne peux pas les conduire, je n'ai plus de permis. Ils me l'ont retiré en Espagne pour excès de vitesse. Je fais des stages pour récupérer des points. En Espagne, il y a 14 points, et pour moi ce n'est rien. Vous faites un truc et ils vous enlèvent trois points..."

Ses craintes : "Je n'ai peur de rien. Enfin si, j'ai peur de certaines choses, je n'aime pas les serpents. Je les vois et..."

Ce qu'il affectionne dans la vie : "Etre heureux, que tous me proches soient bien, qu'ils aient tout ce qu'il faut. Pouvoir aider des gens qui n'ont pas grand chose me comble aussi beaucoup. J'aime aider les gens qui n'ont rien."

Articles liés