La Fédération espagnole s’opposera à la délocalisation des matchs de Liga

Luis Rubiales, actuel président de la Fédération espagnole de football, est l'ancien président du syndicat représentant les joueurs espagnols (AFE).

La fédération espagnole va s'opposer à l'accord obtenu par la Ligue espagnole, selon la Cadena Ser.

Le mois dernier, la Ligue espagnole de football, dirigée par Javier Tebas, avait trouvé un accord avec Relevant, une multinationale américaine, qui consistait à jouer une ou plusieurs rencontres de Liga aux Etats-Unis ou au Canada dès cette saison, et ce, pour au moins les 15 prochaines années. Le but de cet accord étant d'y développer, bien évidemment le football espagnol, mais aussi d'y promouvoir ce sport en terres nord-américaines.

Une décision qui n'avait pas été du goût des joueurs et qui serait également mal perçue par la fédération espagnole de football qui, d'après les informations de la Cadena Ser, n'a pas donné son accord pour l'aboutissement de ce projet. En effet, Javier Tebas doit obligatoirement obtenir l'aval de la fédération dirigée par Luis Rubiales. De la même manière, LaLiga n'a pas (encore) l'accord nécessaire de l'UEFA pour délocaliser certains de ses matchs de championnat. Même si aucune annonce officielle n'a encore été faite, tout laisse à penser que le projet ne sera pas mis en place, ou du moins pas cette saison.

Quant à Javier Tebas, il confirmait hier sur les antennes de la Cadena Ser que le match Girona - FC Barcelone serait le premier à être délocalisé à Miami. Si là encore, rien n'a été officialisé pour le moment, le président de la Ligue a estimé à 90% les chances de voir le derby catalan aux Etats-Unis. À suivre...

Articles liés