Lucas Vazquez : “Une grande responsabilité”

Lucas Vázquez a parlé aux médias officiels du Real Madrid après l'annonce de sa prolongation jusqu'en 2024.

Prolongation : "Pour moi, c'est une énorme fierté. Mon rêve continue ici, à ma maison. Vous rêvez toujours de grandes choses, mais il est difficile de les réaliser. Je suis très heureux de pouvoir profiter du Real Madrid jusqu'en 2024."

Carrière au Real Madrid : "Je suis un joueur du club qui a grandi avec les valeurs du Real Madrid et c'est quelque chose qui me rend très heureux. C'est une énorme source de fierté et une grande responsabilité. Le Real Madrid a des valeurs très fortes : le travail, le respect des autres, l'humilité… Ces choses sont fondamentales dans la vie et dans le football. J'ai déjà joué 240 matches, mais je vais me battre encore longtemps. Quand je suis arrivé, je n'aurais jamais pu imaginer que j'allais atteindre ce chiffre."

Premiers souvenirs : "Tous mes souvenirs, tout au long de ma vie, sont avec un ballon. Sans les beaux souvenirs que j'ai depuis que j'ai commencé à jouer à Curtis avec mon frère, ma famille et mes proches, je ne serais pas là où je suis aujourd'hui. Je me souviens que j'ai marqué un but dans un tournoi de futsal, j'ai soulevé mon maillot et je portais celui de Raúl en dessous. J'aimais imiter les célébrations des joueurs du Real."

Undécima : "J’y allais avec beaucoup de conviction, à aucun moment je n'ai pensé rater le penalty, mais plutôt à aider l'équipe en marquant. Dieu merci, c'est comme ça que ça s'est passé. C'était un moment unique dans ma carrière, mon premier titre en Ligue des champions avec le Real Madrid dès ma première saison."

Champions League : "Nous sommes entrés dans l'histoire en remportant trois Champions d'affilée, c'est quelque chose qui n'est pas encore assez valorisé aujourd'hui et sûrement que dans quelques années, on dira que ce que nous avons réalisé est dingue."

Conseils : "Un conseil qu'on me donne toujours, c'est d'être courageux, de ne pas regretter les choses et, surtout, de profiter du quotidien. Je dois tout donner pour être meilleur chaque jour et prendre soin de moi. C'est ce que je vais continuer à faire jusqu'au jour de ma retraite."

Articles liés