Marcelo : “À 16 ans, je ne savais pas ce qu’était la Champions League”

Le défenseur brésilien Marcelo a livré une interview pour Players Tribune, dans laquelle il revient sur son arrivée au Real et livre quelques anecdotes de ses débuts comme Madrilène.

marcelo

Son premier contact avec le Real
"Quelqu'un m'a appelé et m'a dit : 'Voulez-vous jouer pour le Real Madrid ?', je ne savais même pas qui c'était. J'ai répondu oui et il a dit : 'Alors, vous allez au Real Madrid.'"

Le jour de sa présentation
"Je le jure devant Dieu, je pensais que j'allais là-bas juste pour avoir un entretien. Quand je suis arrivé au rendez-vous au club, j'ai vu les contrats avec le logo du Real Madrid et je les ai signés rapidement. Ensuite, des hommes costumés m'ont amené directement sur le terrain. Ils m'ont présenté à la presse ce jour-là, alors que je ne savais absolument pas que ça allait être ma présentation. Ma famille au Brésil n'y ont pas cru avant de voir la nouvelle dans Globoesporte (média brésilien)."

Dans la même équipe que Roberto Carlos
"Je pense que la raison pour laquelle tout semblait si irréel c'était parce que Roberto Carlos était mon idole. Pour moi, c'était Dieu, et entrer dans la même équipe que Roberto, au même poste, je n'arrivais pas à y croire."

Le vestiaire du Real
"Quand je suis arrivé dans ce vestiaire... il y avait Robinho, Cicinho, Júlio Baptista, Emerson, Ronaldo, Roberto Carlos, et aussi Casillas, Raúl, Beckham, Cannavaro. Ils auraient pu me manger vivant. Mais laissez-moi vous dire quelque chose d'important sur le Real Madrid : Roberto Carlos m'a approché le premier jour et m'a dit : 'Voilà mon numéro de téléphone, si tu as besoin de quoi que ce soit, tu m'appelles.'"

Un possible départ en prêt
"Vous apprenez très rapidement comment fonctionne le Real. À la fin de ma première saison, le directeur m'a appelé dans son bureau. J'étais encore jeune et déluré. Je suis arrivé avec ma casquette de baseball, en m'attendant à avoir juste une petite discussion. Il m'a dit que le club voulait me prêter. J'ai compris ce qu'ils essayaient de faire. Ils voulaient que je prenne de l'expérience, mais je me suis dit que c'était le Real, et que si je partais peut-être que je ne reviendrai jamais."

Son refus de partir
"Il voulait que je signe un document et je lui ai simplement posé une question :'Si je ne signe pas cela, je n'ai pas à partir ? Il a dit : "Hé bien, c'est vrai que si vous ne signez pas, vous resterez si l'entraîneur veut vous garder'. Je me suis dit qu'il aurait à faire venir des hommes de main pour me forcer à signer. Alors j'ai dit : 'Je prendrai de l'expérience, laissez moi'. Je l'ai remercié et je suis sorti."

La Champions League
"Ce que vous devez savoir à propos de moi c'est que jusqu'à 16 ans, je ne savais pas ce qu'était la Ligue des Champions. On regardait un Porto-Monaco, j'ai dit :"Qu'est-ce que c'est que ça ? La Champions quoi ?', et mes amis m'ont répondu : 'Mon gars, c'est la finale de la Champions League !'"

Articles liés