Marcelo, les statistiques qui l’accablent

marcelo
AFP - Photo Pau Barrena

Le Real Madrid encaisse en moyenne 3 buts de plus lorsque Marcelo est titulaire sur le côté gauche de la défense depuis le début de saison. 

Auteur d'une nouvelle pauvre performance face à Girona où il est impliqué sur les deux buts encaissés, Marcelo vit une saison particulièrement difficile. Dire que le Brésilien est le seul responsable de la mauvaise saison du Real serait tordu, mais force est de constater qu'il est un terrible fardeau pour son équipe.

Marcelo est sans conteste le plus grand latéral offensif de la décennie et sans nul doute l'un des plus forts de l'histoire du football. Le Brésilien a, tout au long de sa carrière, compensé ses faiblesses défensives par un pouvoir offensif spectaculaire, déséquilibrant pour l'adversaire et surtout efficace. Toutefois, lorsque celui-ci ne parvient plus à semer la panique dans le bloc défensif adverse, ses lacunes crèvent rapidement l'écran et ce sont ces mêmes adversaires qui profitent de ses errances défensives pour semer la zizanie dans la défense du Real Madrid. Et si Casemiro, voire Ramos, parviennent parfois à colmater les brèches, les adversaires du Real savent où appuyer pour créer le déséquilibre.

Des statistiques (très) accablantes

Le spécialiste de la statistique, MisterChip, s'est penché plus en détails sur le dossier afin de quantifier le poids de Marcelo sur son équipe. Son analyse inculpe le Brésilien : "En Liga, le Real Madrid 2018-19 encaisse un but toutes les 52 minutes avec Marcelo sur le terrain, contre toutes les 135 minutes avec Reguilón : quand Marcelo joue, le Real Madrid encaisse presque trois fois plus de buts", rapporte le statisticien dans les colonnes d'AS.

En Liga, le Real Madrid n'a gagné qu'un seul match lors des 9 dernières titularisations de Marcelo (6 défaites, 2 nuls, 1 défaite) quand, avec Reguilón, l'équipe de Solari a remporté 8 matchs... sur 8 titularisations de l'espagnol dans le couloir gauche de la défense madrilène.

Articles liés