Marcos Llorente : “Je suis très heureux à l’Atlético, je ne regrette rien”

Marcos Llorente, joueur de l'Atlético, a fait le point sur l'année 2020 dans une interview accordée à AS. Extraits choisis.  

La Liga est très disputé, il n'y a plus que le Real Madrid et le Barcelone qui aspirent au titre...

Oui, c'est beau et très compliqué. Il a été prouvé que si vous n'étiez pas à 100%t, n'importe quelle équipe vous met en difficulté. Au cours de ces mois, il y a eu des matches très compliqués, Madrid et Barcelone ont perdu des points qu'ils n'auraient pas laisser filer les autres années. Avec notre philosophie qui consiste à toujours aller de match en match, les choses se sont bien passées pour nous. Je pense que l'équipe travaille bien, qu'elle fait de bons matchs et que nous avons réussi à obtenir de bons résultats. Espérons que l'année prochaine nous continuerons sur la même voie.

Pour de nombreux fans, l'Atlético est le grand favori du titre, le voyez-vous ainsi ?

Je ne connais personne qui ait gagné la Liga en décembre. C'est très long, il reste beaucoup de matchs, il y a beaucoup d'équipes qui sont devant avec nous et dès que tu te relâches, tu descends et si tu te ressaisis, tu remontes. Tout peut arriver, nous ne pensons pas au-delà du prochain match, nous nous en sortons bien avec cette dynamique, d'ici la fin de la Liga il reste encore beaucoup de choses à faire, mais il est clair que nous allons nous battre pour le titre.

La question à un million, est-ce que ça va enfin être la Champions League de l'Atlético ?

C'est possible, mais c'est une chose à laquelle nous ne pensons pas. C'est une compétition très compliquée où il y a de grandes équipes et de grands joueurs, nous avons réussi à passer la phase de groupe et nous allons concourir jusqu'à la fin comme nous le faisons chaque année. Si le titre devait venir, ce serait un très grand objectif atteint, mais c'est quelque chose de lointain, de très difficile et qui ne va pas au-delà du match par match.

2020 a-t-elle été l'année de Marcos Llorente ?

Totalement. Ce fut ma meilleure année sportive, non seulement pour le jour à Anfield, qui a été le plus beau et le plus spécial de ma carrière de footballeur, mais aussi pour ce qui a suivi ce match. Après le confinement, j'ai joué un grand rôle, nous avons réussi à nous qualifier pour la Ligue des champions, ce qui n'était pas le cas avant le confinement. Au début de cette saison, c'est la même chose, j'aide l'équipe, je fais de bonnes choses pour l'équipe. Donc oui, évidemment, cette année 2020 a été mon année."

Quelles sont les différences entre le Real Madrid et l'Atlético ?

Certains jouent en blanc et d'autres en rouge et blanc. Ce sont deux très grands clubs, qui chaque année se battent pour les mêmes titres. J'ai vécu une étape à Madrid, maintenant j'en vis une à l'Atlético. Ce sont des coéquipiers différents, des entraîneurs, des clubs différents... Ça n'a rien à voir. Ce que je peux vous dire maintenant, c'est que je suis très heureux à l'Atlético de Madrid, nous sommes une famille très unie, le groupe est très uni, cela se voit sur le terrain... Tant le staff technique que les joueurs, les gens du club, les physios, les employés... Entre nous tous, nous avons une bonne relation et cela rend le quotidien très positif. Je suis très heureux d'être venu à l'Atlético et je ne regrette rien."

Quels sont vos voeux pour 2021 ?

J'aimerais que la situation s'améliore, que toutes les familles soient en bonne santé, que ceux qui ont des problèmes se rétablissent, je veux vous souhaiter à tous une bonne année 2021 et dans le sport, que nous continuions comme avant, et rien d'autre. Nous devons continuer sur la même ligne, dans la même dynamique et si nous continuons ainsi, je suis sûr que de très bonnes choses viendront et que nous atteindrons nos objectifs.

Articles liés