Mijatovic : “Zidane supporte très bien la pression, il va rester”

L'ancien joueur du Real Madrid Predrag Mijatovic a accordé une interview à Goal dans laquelle il passe en revue l’actualité du club merengue.

Le Real toujours candidat aux titres : "Le Madrid de ces dix dernières années est une équipe qui a marqué une tendance dans tous les sens du terme, avec une génération qui a remporté de nombreux titres. Mais les joueurs vieillissent et ça a ses limites. De plus, vous en avez d'autres dont les contrats arrivent à échéance et certains des renforts n'ont pas fonctionné comme prévu. Le Real la possibilité de gagner des titres, mais si vous n'êtes pas régulier, vous avez des hauts et des bas. Il faut comprendre que tout a un début et une fin.

Un titre cette saison ? "C’est une équipe compétitive et elle a des options, tant en Liga qu'en Ligue des champions, même si ce n'est pas la même chose que les autres années."

L’avance de l’Atletico : "Cette saison, aucune équipe n'a pu bien se préparer dans des conditions, avec peu de repos, des pré-saisons très courtes... tout se complique. C'est vrai que l'Atlético est une équipe plus solide, elle a cinq points d'avance, mais il peut se passer beaucoup de choses d’ici la fin de la saison. Le Real Madrid et Barcelone sont des équipes habituées aux grandes remontadas. En ce moment, l'Atlético peut sembler être le meilleur candidat, mais nous il faut jouer jusqu'à la fin."

La prolongation de Ramos : "Je ne connais ni l'opinion du club ni celle de Sergio sur la question. Mais ce que je voudrais, c'est qu'il se prolonge. Il peut encore jouer à un très haut niveau, c'est un leader. Quelqu'un qui a été et est si important devrait prendre sa retraite au Real Madrid. Ni Raúl, ni Casillas, ni Fernando Hierro, ni tant d'autres n'ont fait cela... En tout cas, il faut résoudre ça au plus vite. Et, lorsqu'il y a une décision de prise, de la communiquer aux fans."

Zidane en colère : "Le Real Madrid est un club qui vous met beaucoup de pression, ça épuise tout professionnel, joueur, entraîneur, président... ce n'est pas facile de vivre avec ça. Zidane a réalisé quelque chose que personne ne répétera jamais en termes de titres remportés, comme ses trois LDC d'affilée. Cela n’était jamais arrivé. C’est normal qu'il se mette en colère. Il sait parfaitement d’où arrivent les tirs. Mais il supporte très la pression. Je pense qu'il va continuer."

Il semble certain de lui : "S’il s’accroche en Liga et avance en Ligue des champions, il n'est pas en danger."

Qu’a-t-il pensé du 3-5-2 face à Getafe : "J’ai bien aimé ça parce que c'était la seule option avec tant d’absences. C'était logique. Mais je ne pense pas qu’on le reverra souvent. Pour une raison simple : ce système est très à la mode, mais le Real Madrid joue d'une manière différente comme il l'a fait ces dernières années. Et Zidane le sait."

Vous aimeriez retourner au Real Madrid ? "Qui ne voudrait pas retourner au Real Madrid ? Tout joueur qui a été ici veut revenir, même avec toute la pression qui l'accompagne. Ça donne envie, ça donne envie (rires...). Mais je ne suis pas un homme qui vit de rêves. Je travaille toujours dans d'autres domaines et, si à un moment donné ça se présente, alors ce sera à évaluer."

Ce sera difficile de revenir avec Florentino : "C’est très clair pour moi. Avec Florentino, mes chances sont de -10...".

Son pronostic pour Real Madrid - Valence ce dimanche : "Ni le Real Madrid ni Valence ne peuvent se vanter d'être dans un moment imbattable, en ce qui concerne la forme. Cela va être très intéressant, très ouvert. Certaines années, c’était plus évident. Ni Madrid ni Valence ne sont assez confiants pour se positionner. Ils ont beaucoup de hauts et de bas."

Qui est donc son favori ? "Peut-être que je donnerais un avantage à Madrid car il joue à domicile et parce qu'ils sont obligés de gagner. Quel que soit le rival, la moindre défaite l’éloignera du sommet de la Liga. Ils doivent gagner et profiter de leur terrain s'ils veulent gêner l'Atlético.

Articles liés