Perez : “Casillas a conquis le coeur des madridistas et le respect des adversaires”

Crédit : Imago

Le président du Real Madrid a rendu hommage à Iker Casillas qui a annoncé aujourd'hui, à 39 ans, qu'il mettait un terme à sa carrière. 

Par le biais d'une déclaration faite sur les réseaux sociaux du club, Florentino Perez a remercié Casillas, l'un des grands symboles du madridisme.

Iker Casillas est l'un des grands symboles du Real Madrid. Aujourd'hui, nous, les Madridistas, sommes tout particulièrement fiers de l'un de nos éternels capitaines. Capitaine également de la sélection espagnole. Aujourd'hui, Iker Casillas n'est plus joueur professionnel, lui qui a permis de renforcer le mythe et la légende du Real Madrid.

Il est arrivé dans notre club en étant encore un enfant, à seulement 9 ans. Et c'est ici qu'il a grandi, qu'il s'est formé et qu'il est devenu une référence pour tous les supporters de football.

Aujourd'hui, depuis le Real Madrid, nous tenons à lui transmettre notre affection, notre admiration et, bien entendu, notre gratitude pour tout ce qu'il nous a donné, aussi bien sur qu'en dehors des terrains de jeu. Et je veux également remercier son épouse Sara, pour tout le soutien qu'elle a toujours donné à Iker Casillas. Pour Sara, également, toute notre affection et tout notre soutien.

Iker représente les valeurs du Real Madrid. C'est le club le plus aimé et le plus admiré au monde, et il l'est pour des joueurs comme Iker Casillas. Avec son implication, son travail et son humilité, il a conquis le coeur des Madridistas, mais aussi le respect de nos adversaires.

Dans ce club, avec cet écusson et ce maillot, il a tout gagné. Pour le Real Madrid et pour les Madridistas du monde entier, ça a été un honneur de compter sur lui comme gardien, comme capitaine, comme Iker Casillas.

Une référence pour les enfants qui intègrent notre centre de formation à la Ciudad Real Madrid avec le rêve de porter un jour notre maillot. C'est ici que ce sera pour toujours ton héritage. Iker sait que cette maison est et sera toujours la sienne.

Articles liés