Ramos : “Au Real, chaque jour est un examen”

ramosLe défenseur madrilène a livré une interview pour la FIFA, dans laquelle il revient sur ses débuts au Real et son rôle de capitaine de l'équipe merengue.

Ses premiers jours à Madrid : "Regarder à gauche et voir Zinedine Zidane, regarder à droite et voir Roberto Carlos, ça marque ! J'étais un gamin qui arrivait de Séville avec beaucoup d'espoir. Beaucoup d'ambition également. J'avais une envie énorme de réussir. Cela m'a pris quelques mois pour comprendre vraiment ce que cela signifiait d'être à Madrid. Mais je garde un souvenir très positif de tous mes coéquipiers. Ils m'ont très bien traité et mon adaptation s'est faite naturellement."

Longévité : "Cela fait 11 ans que je joue dans le meilleur club du monde, où chaque jour est comme un examen. Il est difficile de tenir longtemps dans un club comme le nôtre et je suis fier d'être toujours ici. Cela me motive dans mon travail pour continuer de progresser."

Capitaine, comme Casillas ou Raúl avant lui : "N'oubliez pas Fernando Hierro, mon idole. J'ai toujours eu de bonnes relations avec eux. Ils m'ont toujours donné de bons conseils. Le capitaine doit montrer l'exemple dans toutes les situations. Il doit également être un soutien pour ses coéquipiers. Cela exige d'avoir un comportement irréprochable, en permanence. Vous devez pouvoir servir d'exemple à tous les autres joueurs de l'effectif."

Coupe du Monde : "J'ai eu la chance de vivre Afrique du Sud 2010. Il n'y a pas de plus belle joie que celle de gagner une Coupe du Monde. Cela demande d'énormes sacrifices, de l'humilité, du travail et bien sûr, un peu de chance, qu'il faut savoir provoquer. Par contre, Brésil 2014 nous a laissé un goût amer."

Euro 2016 en France : "Nous voulons absolument défendre notre titre. J'ai eu le grand privilège d'en gagner deux et je vais tout faire pour en ajouter un troisième. Des joueurs emblématiques comme Xavi et Xabi Alonso ont pris leur retraite. Ce sont deux milieux de terrain qui ont marqué leur époque et qui apportaient beaucoup d'équilibre à la sélection. Aujourd'hui, nous avons un bon mélange de vétérans et de jeunes qui ont l'ambition de gagner des choses importantes. Cette équipe m'inspire confiance. On verra ce que ça donne sur le terrain."

Motivations : "Je suis optimiste et ambitieux et j'ai toujours soif de victoire. Ce que j'ai gagné par le passé, je l'ai oublié et j'aimerais ajouter des titres à mon palmarès. Quand je prendrai ma retraite, j'aurai le temps de revenir sur tout ce que j'ai gagné au cours de ma carrière."

Articles liés