Ramos : “Ce n’est pas un délit pénal, c’est une amende administrative”

ramos
Photo ANP / Icon Sport

Sergio Ramos a publié un communiqué officiel sur ses réseaux sociaux pour préciser pourquoi il devait s'affranchir de 1 million d'euros auprès du Trésor public.

Après que le média El Mundo a révélé l'information, le joueur du Real Madrid s'est défendu publiquement, parlant d'une "amende administrative" et non "d'un délit pénal", et précisant même avoir fait appel de la décision. Son communiqué :

"Au vu des informations publiées récemment, je voudrais souligner que :

• Je déclare la totalité de mes revenus en Espagne.

• J'ai une équipe de conseillers professionnels qui analysent, gèrent et résolvent toutes mes questions fiscales.

• Je suis à jour de toutes mes obligations envers l'administration fiscale.

• L'administration fiscale m'a notifié un règlement différent de celui que j'ai déclaré pour la période 2012-2014, après avoir modifié les critères que cette même administration m'avait indiqués les années précédentes, règlement que j'ai effectué dans son intégralité.

• C'est une amende administrative, et non pas un délit pénal.

• Compte tenu de mon désaccord face à ce changement de critère de l'administration fiscale et, je le répète, le règlement effectué par voie administrative, j’ai exercé mon droit de faire appel de cette notification de l’administration."

Articles liés