Ramos : “On peut perdre de bien des manières, mais pas comme ça”

PHOTO AFP

Le capitaine Sergio Ramos s'est présenté en zone mixte suite à la lourde défaite du Real face à l'Atletico cette nuit (7-3).

🔗 Le résumé vidéo du match

Analyse : "La sensation n’est pas bonne. On vient juste de commencer, ce sont des matchs pour atteindre le niveau de jeu. Nous l’avons pris comme un amical et pas eux. Le résultat est trop large. On repart dégoutés. Vous pouvez perdre de bien des manières, mais pas comme ça. Après une première mi-temps horrible, l'objectif était de l’oublier et d’essayer de gagner la seconde. C’est au moins ce que nous avons fait. Mais c’est un très mauvais résultat."

Attitude et manque de motivation : "Ce n’est pas le problème. L’ambition reste intacte. Nous avons beaucoup gagné, mais c’est du passé. Nous repartons de zéro, il faut oublier la saison dernière. Il est trop tôt pour faire une évaluation. Nous devons continuer à travailler avec une bonne attitude. Ils l’ont pris comme s’il s’agissait d’une finale. Ils nous ont surpassés en intensité et ont été très bons devant le but."

Un derby : "On est dégoutés parce que c'est le rival le plus direct de notre ville. Les Madridistas seront blessés, comme nous le sommes à chaque défaite. Mais ne vous inquiétez pas. Cela ne fait que commencer. Nous sommes en rodage. Petit à petit, nous irons mieux."

Une défaite tactique ? "En fonction des joueurs nous allons jouer dans différents systèmes, c'est le Mister qui décidera. L’équipe a bien travaillé tactiquement et il n'y a pas à s’inquiéter pour ça."

Rumeurs du mercato et Bale : "Nous ne nous inquiétons pas. Vous dites des choses, certaines sont vraies, d'autres ne le sont pas, mais nous ne nous préoccupons pas de ça. Bale est notre partenaire, nous sommes heureux avec lui et l'avenir de chacun dépend de chacun de soi."

Gagner de titres à nouveau : "Oui. Si je ne pensais pas ça possible, je serais le premier à partir, même si j'avais ne serait-ce que 1% de doutes. J'ai vraiment confiance en cette équipe et en le madridisme."

Articles liés