Zidane : “Benzema et Vinicius ? Ils ont discuté, tout est réglé”

Zinedine Zidane a comparu en conférence de presse à la veille du match de Liga entre le Real Madrid et Huesca (samedi, 14h).

Huesca, une équipe en bonne forme : "Ils sont dangereux. On en a déjà parlé, en Espagne, il n'y a pas de petites équipes. Elles sont toutes très compétitives et fortes, cette Liga est spectaculaire. Nous connaissons notre rival. C'est clairement une finale et c'est ce que nous voulons nous mettre dans la tête. Ce sont trois points très importants."

Benzema et Vinicius : "Le plus important est que ce soit éclairci, que les joueurs se soient parlés. Ce n'est pas grave. Ça arrive tout le temps sur le terrain, où beaucoup de choses se disent mais elles y restent. Nous sommes une équipe, nous avons besoin de notre énergie pour d'autres choses. C'est bien que cela arrive de temps en temps, cela signifie que nous sommes vivants. Ils ont discuté et c'est tout."

Conversation entre les deux joueurs : "Il n'y a aucun type de problème. Au contraire. Ils se sont très bien entraînés et c'est le plus important, que notre énergie soit consacrée au match de demain et à rien d'autre. Tout est réglé."

Le match face à l'Inter : "La finale que nous avons est celle de demain. Il n'y a pas à penser à mardi. Demain, notre match est fondamental. Ce que nous devons faire, c'est penser au jour le jour, pas au-delà d'aujourd'hui ni de demain. Les joueurs aussi en sont conscients. C'est demain et c'est tout. Nous devons tout donner demain sur le terrain. Demain, c'est la finale."

La façon dont il gère Hazard : "Désormais il va bien, nous sommes contents de ça. Il s'entraîne bien, il est tous les jours avec nous. Le plus important c'est son ressenti, et il est bon. Quand il se blesse, c'est évidemment très compliqué parce que ce que veulent les joueurs c'est être sur le terrain, profiter de ce qu'ils aiment. Les choses se compliquent quand ils sont absents. J'espère que le reste des blessés pourra rapidement être avec nous, qu'on soit tous ensemble."

L'évolution de Hazard : "Nous avons beaucoup de matchs et l'idée est qu'il soit avec nous. Nous verrons comment nous le gérons. Il va bien et c'est le plus important. Je ne vais pas vous dire comment nous allons le faire. L'important est que nous soyons tous préparés car il y aura beaucoup de matchs et de nombreuses minutes à jouer."

Les critiques de Benzema envers Vinicius : "Je ne pense pas que cela nuira à son image. Il y a beaucoup de caméras aujourd'hui, plus qu'avant, mais tout reste sur le terrain. C'est toujours arrivé."

L'état d'esprit de Vinicius : "Il est ici, il est jeune, il a un présent et un avenir à Madrid. C'est ce qu'il fait. Il travaille. Je le vois bien. C'est aussi un garçon qui veut apprendre, s'améliorer, et c'est toujours une bonne chose pour un entraîneur et une équipe."

Superligue européenne : "J'ai écouté, comme tout le monde, mais je trouve qu'il y a déjà assez de matchs, peu de repos. Nous n'avons même pas le temps de profiter des victoires quand nous gagnons... L'important c'est demain. Nous devons profiter au quotidien de ce que nous faisons."

S'il a besoin de motiver davantage les joueurs contre des équipes comme Huesca ou Cadiz : "Ça n'est pas plus compliqué, c'est le match que nous devons jouer. Il y a un rival et trois points en jeu, que ce soit Huesca ou Barcelone. Nous devons penser seulement de cette façon."

Des critiques comme celles de Benzema à Vinicius quand il était joueur : "Ça s'est toujours produit et ça a été dit. Je l'ai fait et d'autres l'ont dit à mon sujet."

Lucas Vazquez en fin de contrat en 2021 : "On connaît le joueur et la personne qu'il est. Il peut jouer à n'importe quel poste et son énergie est très bonne. On a des difficultés en ce moment à droite et il a été phénoménal quand il est entré contre Barcelone, l'autre jour en Ligue des champions pareil. Son énergie est toujours positive."

Articles liés