Zidane : “C’est moi qui ai demandé à avoir Jovic”

L'entraîneur Zinedine Zidane a comparu en conférence de presse ce vendredi, à la veille du match de Liga entre le Real Madrid et Cadiz.

Le match contre Cadiz après la trêve : "On sait que ce sont des entraînements sans 12 ou 14 joueurs mais ils ont tous été bons. Demain, nous avons un match et maintenant un bloc de sept matchs."

Le cas de Griezmann comme référence : "Je suis désolé, mais moi les choses de l'extérieur... Je ne vais pas vous répondre. La chose la plus importante pour moi est le match de demain."

Les déclarations de Mayoral, si elles l'ont dérangé : "Non, je parle à tous mes joueurs et ce sont des choses privées. Je ne vais pas vous dire ce que je leur dis, mais ce qui compte c'est que j'essaie d'être sincère avec eux."

L'information qui dit que Messi aurait pu signer au Real en 2013 : "Je ne sais rien là-dessus tout d'abord, et je ne vais pas parler d'un joueur qui n'est pas le nôtre. Nous savons le joueur qu'est Messi, mais ce n'est pas mon joueur et je n'en sais rien."

Chaque match est un examen pour lui, si ça le gêne : "Vous êtes là pour parler du Real Madrid. Je connais la situation et ce qu'il faut pour être entraîneur madrilène. Je sais où je suis, je suis ici depuis presque 20 ans et la meilleure chose qui me soit arrivée est d'être venu dans ce club. À chaque match je serai jugé et je le sais."

L'évolution de Rodrygo : "Ces joueurs peuvent jouer à plusieurs postes. C'est un très bon joueur, pour le présent et pour le futur, et sa position préférée est de jouer à droite, mais il peut le faire en tant que milieu de terrain ou à gauche. Il sait qu'il est un joueur important pour l'équipe."

Cádiz : "C'est u équipe très disciplinée, qui vient de monter et qui va nous compliquer la tâche. On sait que toutes les équipes sont très difficiles à jouer, y compris celles qui arrivent de seconde division car c'est une catégorie très compétitive. Ils vont essayer et nous le savons."

Madrid sans public, si ça les favorise : "Je ne pense pas, nous préférons jouer avec un public. Ça a toujours été comme ça. Non, je ne pense pas que ça aide."

Comment motiver Jovic après avoir voulu se débarrasser de lui : "Ça c'est ce que tu dis, mais ce n'est pas le cas. Jovic est un joueur du Real Madrid. Il me semble que c'est moi qui ai demandé à avoir Jovic, alors tout le monde peut avoir une opinion, dire des bêtises... Ce n'est pas comme ça, mais ce n'est pas grave."

Public en Segunda B : "Je ne commande pas dans ces choses, nous faisons ce qu'ils nous disent de faire et nous nous adaptons. S'il y a un public, tant mieux."

Matchs d'Odegaard et Haaland avec la Norvège : "Martin a joué un peu différemment, sur une ligne de quatre. Quand ils vont en sélection je préfère qu'ils jouent. Haaland n'est pas mon joueur mais il est bon, que puis-je dire de plus..."

Rotations pour gagner : "Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises, pendant une très longue saison, nous en avons besoin. Nous avons de très bons joueurs pour faire des changements. Les joueurs ne se reposent jamais, ils n'arrêtent pas. Il faut pouvoir compter sur tout le monde, je pense que vous pouvez gagner de cette façon et le plus important est que les joueurs y croient. C'est la réalité, les joueurs ne s'arrêtent jamais et travaillent en continu."

Rotations dans les buts : "J'ai trois gardiens de but et nous allons voir comment nous allons manier ça. Ils doivent être préparés et performants."

Si vous sentez que vous êtes valorisé : "Je pense que je me sens valorisé car j'ai l'opportunité d'entraîner le Real Madrid et c'est une responsabilité très importante. Et comme ça ne va pas durer toute une vie, j'essaye de profiter pleinement du quotidien car j'en suis passionné. J'en profiterai jusqu'au dernier jour."

La folie autour de Mbappé affecte-t-elle le vestiaire : "Non, cela s'est toujours produit, il y a toujours beaucoup de rumeurs et je ne parle pas seulement de Mbappé. Cela n'affectera pas notre groupe mais comme vous le savez, le mercato est fini."

Articles liés