Zidane : “Le schéma tactique n’est pas le plus important”

zidane

Zinedine Zidane s'est présenté en conférence de presse ce samedi pour évoquer la finale de la Supercoupe d'Espagne qui se jouera demain soir.

Une nouvelle finale : "Nous savons ce que nous allons jouer. Nous sommes venus pour ça. Nous sommes prêts à faire un grand match. Rien ne change pour nous. C'est dans l'ADN de ce grand club. Les joueurs vivent pour jouer ce genre de matchs. Il n'y a pas plus de pression."

Cinq milieux de terrain demain ? "Je ne dévoilerai pas comment nous allons jouer. Nous savons que ce qui compte c'est ce qu'il faut faire dans les phases offensive, pas tellement le schéma tactique."

Des critiques aux louanges : "Il n'y a pas de formule secrète. Si nous perdons deux matchs, la même chose se reproduira. La seule chose que nous pouvons faire c'est de bien travailler et c'est ce que nous faisons. Je crois que dans cet effectif nous avons les meilleurs joueurs mais nous devons le démontrer. C'est ça le secret."

Nouveau format de la Supercoupe : "C'est ce que la Fédération a décidé. C'est une compétition et nous voulons la gagner. Pour moi, c'est une joie d'habiter en Espagne, dans ce grand pays, où les gens aiment le football et la vie."

Toutes les finales contre l'Atlético gagnées : "Chaque match est une autre histoire, un autre monde. Nous avons déjà gagné comme perdu des matchs contre l'Atlético. Demain est un autre match et tout sera différent, ce ne sont pas les mêmes équipes."

Ce qui a changé en un an et demi chez les joueurs : "Rien n'a changé. Tout au long de la carrière d'un joueur, il y a de bons comme de mauvais moments après avoir beaucoup gagné. C'est normal dans la vie du joueur. Le reste c'est du travail quotidien et de la patience. Il n'y a pas 80% de l'effectif qui a changé, mais seulement 20%."

S'il se sent être un meilleur entraîneur que celui des 3 LDC: "Je pense que je suis un meilleur coach, oui, je progresse. Dans la vie, nous apprenons de tout et de tous ceux qui nous entourent. J'écoute beaucoup et il y a des gens très compétents avec moi. J'ai progressé en tant que coach et en tant que personne."

Barcelone, Valverde et Xavi : "C'est ce que nous vivons en tant qu'entraîneurs, c'est quelque chose qui ne changera pas. Je pensais que Barcelone allait gagner le match, mais l'Atlético s'est bien battu jusqu'à la fin. C'est le football, jusqu'à la dernière minute tout peut arriver."

Joao Felix : "C'est un joueur du présent et de l'avenir. C'est un très bon joueur. L'Atlético l'a signé parce qu'il est le footballeur de demain."

La façon dont s'est qualifié l'Atlético fait-il de lui le favori ? "Cela ne le rend pas plus dangereux, ça reste, comme toujours, une équipe très forte. Ils défendent et attaquent très bien."

Le mercato d'hiver influencé par le résultat de demain ? "C'est un trophée, nous ne pensons qu'à ça. Il n'y a que ça qui me préoccupe."

Combat tactique : "Nous préparons les matchs. Nous analysons les phases offensives et défensives. Il est important de bien connaître le rival, comment il joue. Mais le plus important c'est nous."

Articles liés