Zidane : “Je n’ai jamais pensé que j’étais intouchable”

L'entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane, s'est exprimé en conférence de presse à la veille du match de Liga face au FC Séville.

Comment va l'équipe ? "Nous connaissons la situation, mais nous voulons essayer d'être à la hauteur. C'est une nouvelle opportunité de changer la dynamique. J'ai énormément confiance en mes joueurs. La situation est compliquée, mais nous avons vécu des situations similaires à de nombreuses reprises. Demain, c'est un match pour montrer ce qu'est le Real Madrid."

Comment le match de demain influence-t-il celui de mercredi ? "Le plus important, c'est le match de demain, on ne doit pas penser à l'autre match. Demain, nous devons marquer et faire un grand match contre un très bon rival. Nous aimons ce genre de matchs, dans lesquels nous devons être compétitifs. La première chose, c'est le match de Liga."

Avez-vous reçu le soutien absolu du club ? "Oui, tout à fait. Du club et de tout le monde. Je ne suis pas content quand on perd un match, les joueurs non plus. Nous le savons. C'est une chance d'être ici et de pouvoir s'impliquer pour ce club. Nous devons nous reconnecter avec ce que nous savons faire de mieux."

Que pensez-vous quand vous entendez ce que les gens disent de l'équipe ? "Quand on ne gagne pas des matchs, c'est normal qu'il y ait des critiques. Cela ne va pas changer ce que je pense de mes joueurs et du travail que je fais chaque jour. Même si c'est difficile, nous allons continuer."

Ramos sera-t-il prêt pour demain ? "Nous ne prendrons aucun risque. S'il peut être avec nous, il le sera. Je ne veux pas d'un joueur qui a une gêne pour qu'ensuite il se blesse. Nous verrons comment nous ferons demain. J'espère le récupérer le plus vite possible. Je préfère avoir tous les joueurs."

À quel Séville vous attendez-vous demain ? "Un Séville bon et compétitif, comme toujours. Chaque entraîneur choisit son équipe et son onze. Demain, c'est un autre match contre nous. Nous verrons bien quel onze sera face à nous."

Les joueurs vous ont-ils dit qu'ils étaient avec vous ? "Vous essayez des choses... Les joueurs veulent jouer et ils m'ont toujours montré leur affection. Nous savons qu'ensemble, nous allons réussir. Quand les choses ne marchent pas, ce sont les premiers à ne pas être heureux. Dans un moment difficile, nous devons tous nous rassembler et suivre le même chemin. Nous allons nous en sortir, c'est certain."

Changer de système pour améliorer le plan défensif : "Ce n'est pas le schéma le problème. Quand nous n'avons pas la balle, nous devons être concentrés et nous concentrer sur la défense. Je ne pense pas que nous ayons encaissé tant de buts que ça. Nous allons essayer de marquer des buts et nous créer des occasions."

Le moment le plus difficile de sa carrière d’entraîneur : "Ça l’est sûrement, oui, mais je ne pense pas à ces choses. Je pense au positif et à nous concentrer ce que nous savons faire."

Faut-il marquer plus ou encaisser moins ? "Les deux. Nous devons essayer de ne pas encaisser de buts et se créer des occasions pour marquer. L’autre jour, nous avons eu des occasions pour le faire. Il faut penser positivement pour que le ballon termine au fond des filets demain."

S’il pense avoir perdu son statut d’intouchable : "Je n’ai jamais pensé que je l'étais, aussi bien en tant que joueur qu’entraîneur. Je suis ici pour vivre ça jusqu’au dernier jour."

Si les prochains matchs seront décisifs pour son avenir : "Nous avons un match demain et je ne pense qu’à le gagner. Le reste ne m’importe pas, je veux seulement faire un bon match demain."

S’il pense avoir la force et les idées pour se relever : "Bien évidemment. J’ai traversé d’autres moments compliqués par le passé. Ça a toujours été difficile. Je me sens fort et capable de trouver les solutions. Les joueurs vont nous donner l’opportunité de faire un grand match contre un bel adversaire."

Articles liés