Zidane : “Je n’ai pas parlé avec Bale”

L'entraîneur Zinedine Zidane s'est présenté en conférence de presse d'avant match ce samedi avant l'entrée en lice du Real Madrid en Liga, demain soir face à la Sociedad.

Comment s'est préparée l'équipe : "Nous avons eu le temps pour nous préparer à commencer cette Liga. L'équipe l'attendait et nous y sommes. Nous connaissons la situation, il y a des gens pour qui ça se passe mal et nous avons de la chance de pouvoir à nouveau jouer au football."

Ödegard : "Je sais que j'ai les meilleurs ici. L'important pour les joueurs est d'être préparé et je crois que Martin, comme les autres, est prêt."

Départ de Bale : "Pour le moment il y a des négociations. Je sais ce que Gareth a fait dans cette équipe. Au final, ces choses peuvent arriver. La seule chose que je peux dire, c'est que ce n'est pas encore signé. Personne ne remettra en question ce qu'il a fait ici. Si maintenant il y a un changement pour lui, je lui souhaite juste bonne chance."

Hazard : "L'important, ce sont les sensations du joueur. Nous avons le temps pour préparer la saison. La seule chose dont il a besoin est d'être à cent pour cent et nous allons y travailler."

Qu'est-ce qui se passe avec Jovic ? "Je ne peux rien vous dire. L'équipe et tous les joueurs sont impliqués et c'est ce qui compte. Ensuite, il est vrai que la situation peut changer jusqu'au 4 octobre (ndlr : date de fin du mercato)."

Le thème Bale : "Je ne lui ai pas parlé. Comme je l'ai dit avant, je sais ce qu'il a fait ici. Je pense qu'il a démontré toutes ses qualités, maintenant nous allons voir ce qui va se passer."

Qu'attend-il d'Ödegaard ? "C'est l'un de nos joueurs et il peut apporter à l'équipe. Les joueurs qui passent par Madrid sont les meilleurs. Nous avons un joueur de plus et c'est un joueur qui peut être important dans cette équipe."

Ce que Madrid perd sans Bale : "Pour le moment Gareth est un joueur de notre équipe. Le sujet n'est pas encore réglé, alors nous n'allons pas en parler."

La blessure d'Asensio : "Il va bien. Il s'entraîne séparément. Il a eu une frayeur avec l'équipe nationale mais maintenant il va mieux. Ce que nous allons faire, c'est y aller petit à petit et quand il sera prêt, il reviendra avec nous."

Le combat du Real pour Bale : "C'est aussi ce qu'il veut faire et je ne vais pas entrer dans ce sujet. Ce sont des choses qui se produisent dans le football. J'ai toujours dit que le joueur avait été spectaculaire."

Gagner la Liga à nouveau : "Nous nous préparons pour ça. Nous savons quand nous commençons dès le premier jour que nous devons nous préparer à gagner autant que possible. Si nous nous préparons bien, si nous le voulons, si nous jouons en équipe comme l'année dernière, nous aurons l'opportunité de gagner des choses. Les joueurs se préparent à être compétitifs. Nous savons que chaque année est plus difficile et nous devons être préparés."

Si Bale était parti l'année dernière : "En fin de compte, il faut accepter des choses. S'il est resté, c'est pour quelque chose et à la fin on est de nouveau avec ce sujet. Le plus important c'est ce que le joueur veut faire. Nous devons faire le les choses ensemble, avec le club et avec le joueur et à la fin c'est le joueur qui choisit."

Reguilón à Tottenham : "Nous avons deux joueurs pour chaque position et rien de plus. Ce que nous pouvons faire, c'est souhaiter le meilleur à Reguilón, il mérite d'être maintenant à Tottenham."

Le mercato : "Tout peut se passer jusqu'au 4."

Match contre la Real Sociedad : "C'est une équipe qui joue toujours bien et qui court beaucoup. C'est un terrain compliqué mais c'est bien pour nous de débuter par ce match compliqué."

La trajectoire d'Ödegaard : "Il a progressé chaque année et l'année dernière avec la Real Sociedad, il a fait une excellente saison. C'est un joueur de Madrid et nous allons en profiter."

La situation actuelle et les objectifs de la nouvelle saison : "Nous voulons relever le défi comme la saison dernière en championnat. Le contexte est très difficile pour beaucoup de monde et j'ai une pensée pour tous ces gens. Sur le plan financier aussi. Nous avons la chance de pouvoir jouer au football. La situation est compliquée mais nous devrons nous adapter. Nous allons défendre notre titre avec beaucoup d'enthousiasme."

Articles liés