Zidane : “La Liga est terminée”

zidaneEn conférence de presse d’après match, Zinedine Zidane a analysé la défaite du Real (0-1) à domicile contre l’Atletico.

Cause du faible rendement de l’équipe

« Au mieux, l’attitude, je ne sais pas... Je ne suis pas content du match, je ne peux pas l’être avec le match que nous avons fait, mais maintenant la chose importante est que nous devons penser à la suite. Avant vous me le demandiez, oui, la Liga est terminée. Si vous perdez des points c’est difficile, mais nous allons continuer parce que nous n’allons pas lâcher la saison, peu importe ce qui se passe. Aujourd'hui ça a été un coup dur, perdre à la maison contre l'Atletico, c'est difficile. »

Confiance envers ses joueurs

« J’ai pleinement confiance en mes joueurs. Je serai toujours derrière eux. L'année prochaine va changer, nous devons changer. L’entraîneur peut aussi changer. Quoi qu'il arrive, nous devons continuer. Le match d’aujourd'hui, je ne m’y attendais pas. »

Remplacement de Benzema

« Nous l’avons fait sortir à cause d’un problème... Il souffre aux ischio-jambiers et nous ne pouvions pas prendre de risques. C’était clair, surtout à un moment comme celui-ci et nous avons choisi de le remplacer. »

Madrid ne renonce pas

« Nous avons des choses à faire. Nous avons la Ligue des Champions et des matchs de championnat. Nous devons être professionnels et penser au prochain match. Le Real Madrid ne ne se rendra jamais. On peut, et on va nous critiquer, mais cela fait partie de la vie d'un joueur et d'un entraîneur. Ce que je vais essayer de faire c’est de trouver la solution, et gagner le prochain match. »

La responsabilité de la défaite

« La responsabilité est la mienne. Je dois trouver des solutions, c’est la première défaite à domicile, contre un rival qui était devant nous. Je ne m’y attendais pas, même si je savais que ce serait un match difficile. Lorsque vous avez des occasions, vous devez les mettre. »

Une question mentale

« Ce n’est pas une question de physique, nous avons travaillé cette semaine tout ce que nous pouvions. Le match d'aujourd'hui était plus mental, pas seulement physique. Le mercredi, ils (l’Atletico) ont joué, et regardez le match qu'ils ont fait. Quand je vois ça, je me dis que ce n'est pas une question de physique, c’est une question de mental. Nous avons manqué un peu de tout, de toute façon. »

Ses mots pour les joueurs

« Je leur ai dit de continuer, je ne peux pas être satisfait, ils ne sont pas contents non plus, mais nous ne pouvons pas abandonner, peu importe ce qui se passe. »

Articles liés