Zidane : “L’aspect défensif est ce qu’il y a de plus important de nos jours”

zidane
Photo realmadrid.com

L'entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane, a comparu en conférence de presse avant le déplacement de son équipe chez l'Espanyol Barcelone (dimanche, 22h).

Sept finales : "On savait dès le départ qu'il y aurait onze finales. Il en reste sept. Nous devons continuer ce que nous faisons. Demain, l'Espanyol rendra les choses très difficiles, ils ont besoin de points. C'est une autre finale et nous devrons jouer le match au maximum en étant concentrés."

Trois défaites à domicile contre des équipes de bas de tableau : "On ne va pas se montrer confiants, on sait que c'est le premier contre le dernier, mais ils jouent à domicile et ils voudront les trois points. Nous voulons mettre de la détermination dans le match, mais l'Espanyol en fera de même."

Licenciement d'Abelardo : "Je n'ai pas grand chose à dire, seulement que je suis vraiment désolé pour Abelardo, ce sont toujours des moments difficiles."

Sergio Ramos : "Il voulait faire ce qu'il fait, marquer l'histoire de ce club. Je ne suis pas surpris de ce qu'il réalise, j'espère qu'il continuera comme ça jusqu'à la fin. Moi Je vais prendre ma retraite plus tôt, je ne continuerai pas 20 ans, mais comme je suis un coach atypique, tout peut arriver."

Combien de temps va-t-il entraîner le Real Madrid ? "Je ne sais pas, je ne prévois rien dans ma tête. Ce qui m'anime, c'est le quotidien. Dans ma tête, j'ai toujours été footballeur. J'avais dit que je ne serais jamais entraîneur et maintenant je le suis. C'est très épuisant, on verra. Mais pas 20 ans de plus, c'est sûr.

Vous sentez-vous comme un meilleur entraîneur que footballeur ? "Non, je suis un meilleur footballeur, bien sûr. Je suis content de ce que j'ai fait et surtout de finir ici en tant que joueur, c'est ce qu'il y a de mieux."

La meilleure défense d'Europe avec Liverpool : "Moi j'aime le football, jouer et tout ça, mais l'aspect défensif est ce qu'il y a de plus important de nos jours et nous avons l'avantage d'avoir des joueurs engagés dans ce qu'ils font. Et défendre est l'affaire de tous. Nous faisons preuve de force et d'attitude d'équipe. C'est très important de gagner des choses.

Vous aimeriez entrainer des joueurs en particulier ? Mbappé ? "J'ai la chance d'être ici dans ce club et d'entraîner ici. Bien que je n'aime pas le mot chance parce que vous devez croire en ce que vous faites, on profite de ce que nous avons. Jusqu'à quand ? Je ne me soucie pas de ça. Je vis donc au jour le jour. J'ai la chance de coacher les meilleurs joueurs du monde. J'apprécie les matchs, mais là où je m'amuse le plus, c'est à l'entraînement, car là, c'est génial."

Aimez-vous Mahrez ? "Il est très bon. C'est un joueur différent. Techniquement très bon et vertical, il cherche toujours le but et surtout il est rapide avec le ballon. Mais au final, ce n'est pas l'un de mes joueurs."

L'efficacité en attaque retrouvée : "Nous n'avons rien changé. Même les joueurs pendant 60 ou 70 jours n'ont pas fait grand-chose avec le ballon à domicile. Il n'y a rien de spécial. Ce que je peux vous dire, c'est que le manque d'entraînement avec le ballon a été bon pour l'équipe car maintenant ils ont très envie de retourner jouer et de s'entraîner, ça se voit sur le terrain et surtout à l'entraînement."

Fin de saison : "Je suis dans le meilleur club du monde et je pense à ce que je fais. Ce qui va arriver ensuite n'a pas d'importance. Quand je vais perdre, je serai critiqué, mais cela ne change rien. Nous n'avons rien gagné. Nous devons continuer à travailler dur. Pour ce qui est du reste, nous ne contrôlons rien, nous nous concentrons sur ce que nous pouvons contrôler."

Vinicius Jr : "Les joueurs savent où ils sont et tous ceux qui travaillent ici, chacun dans son domaine, peut connaître des hauts et des bas. C'est la vie, ça ne changera jamais. Nous sommes dans un bon moment et Vini aussi."

Articles liés