Zidane : “Le plus compliqué arrive, chaque match sera plus difficile”

z-zidane
Photo Icon Sport

Zinedine Zidane a comparu en conférence de presse ce vendredi, en prévision du match entre le Real Madrid et Levante (samedi, 21h).

La solidité de Levante à domicile : "Sur 29 points, ils en ont pris 20 à domicile. Ça montre quel genre de match que nous allons avoir demain : compliqué et difficile. Nous devrons être prêts à faire un grand match."

La saison se joue en 15 jours : "Pour nous c'est au jour le jour, et ce depuis le début de la saison. Nous pensons au prochain match, rien de plus. Et le suivant est demain contre Levante."

Ramos, dans la présélection pour les Jeux Olympiques : "S'il veut aller aux JO, je le soutiendrai. C'est très agréable de jouer pour son pays et encore plus pour un joueur comme lui, avec ce qu'il a fait."

Moment important : "Nous devons nous concentrer sur ce que nous faisons tous les jours. Le reste que nous ne contrôlons pas. Vous savez ce qui se passera demain, vous ? Tout ce qu'on doit faire c'est se donner 100% tous les jours, comme dans la vie. La situation est la même que d'habitude. Tout se joue en mars et avril. On le sait. Mais je ne regarde pas au-delà de demain."

Vivre avec ses décisions (Bale, Isco, Marcelo ...) : "Il y a mille choses et chacun peut donner son avis. Tous les joueurs sont importants. Oui, je vis avec mes idées. On dit qu'on meurt avec elles. Je vis avec mon des idées et ce sera toujours comme ça. Ce que je fais est une passion. Tout le monde ne peut pas en dire autant. Beaucoup de gens doivent travailler pour vivre en faisant quelque chose qu'ils n'aiment pas."

Ramos n'a jamais été remplaçant avec vous. Qu'est-ce qui le différencie des autres ? "C'est une bonne question. La chose la plus importante c'est que Sergio est notre capitaine, notre leader, notre référence. Avoir Ramos sur le banc, ça ne m’intéresse pas. Soit il joue, soit il ne joue pas du tout. Il est très important pour tous les joueurs. Moi j'ai été remplaçant à trois ou quatre reprises (rires)."

Hazard, avec un plan spécifique ? "Non. Il a eu deux ou trois semaines d'entraînement avec tout le monde. Il est prêt, il veut être avec nous et jouer dans cette dernière ligne droite."

La prolongation de Ramos : "Je le vois bien. Je veux toujours avoir Sergio avec moi, avec nous."

Sept buts en trois matchs. Êtes-vous préoccupé par l'intensité défensive ? "Non. Cela signifie juste que les trois derniers matchs, nous avons fait un peu moins bien. Notre devoir est de nous donner à 100%. Avec le ballon, nous savons que nous avons beaucoup de ressources et que nous pouvons faire mal à l'adversaire."

Rodrygo, absent des dernières convocations : "Il ne faut pas le voir comme ça. Nous savons que c'est un joueur important pour nous et quand ils sont tous là, il faut faire une liste de convoqués. Il a tout le temps devant lui. Il a 18 ans et il a montré pourquoi il était ici."

Mourinho a dit qu'il n'avait rien à prouver. Et vous ? "Tout ce que je souhaite faire et ce que je fais, me donner 100% en tant qu'entraîneur. C'est tout ce qui m'intéresse."

Le pic de la saison : "Maintenant, nous savons que le plus compliqué arrive. Chaque match sera plus difficile. Nous savons ce qui est en jeu et nous pouvons encore nous améliorer."

Sterling n'écarte pas de jouer à Madrid à l'avenir. Ça vous dirait ? "Je ne sais pas. Je ne peux pas vous parler d'un joueur qui n'est pas le mien."

Articles liés