Zidane : “Je n’imagine pas une Liga sans le Barça”

Zinedine Zidane s'est présenté en conférence de presse avant la 3ème journée de championnat entre le Real Madrid et Levante (demain 13h).

zidane
AFP PHOTO / RADDAD JEBARAH (NurPhoto)

Trêve internationale : "La bonne nouvelle c'est que nous n'avons pas eu de blessures, à part celle de Dani Ceballos. Les autres vont bien et c'est la meilleure nouvelle possible pour un entraîneur."

La meilleure équipe selon Perez : "La nouvelle équipe peut toujours surpasser la précédente, elle peut toujours s'améliorer. De plus elle est encore plus jeune et elle a plus d'avenir, c'est ce que voulait dire le président."

Est-ce possible d'améliorer l'arbitrage : "Je ne sais pas, je ne vais pas rentrer là-dedans. Tout ce que je peux dire c'est que tout le monde peut s'améliorer, y compris les arbitres."

Asensio-Isco vs la BBC : "Les deux ont toujours eu de l'importance pour moi. Eux deux et tous les autres. Le système et les joueurs vont changer en permanence et l'important c'est que eux se sentent importants."

L'explosion d'Asensio : "Je ne suis pas surpris, ce qu'il apporte à l'équipe est phénoménal, mais il faut le laisser un peu en paix. Il peut encore énormément progresser mais avec de humilité et de la tranquillité. Il est important qu'il le prenne de cette façon et qu'il garde la tête froide."

Theo Hernandez : "Nous sommes contents de lui. On a passé près de deux mois ensemble et il est prêt à jouer. Je ne sais pas si ce sera pour demain, mais il s'entraine bien et il est prêt. Nous allons avoir beaucoup de matchs à jouer ce mois-ci et nous allons avoir besoin de tout le monde."

La Liga sans Barcelone (en cas d'indépendance de la Catalogne) : "Je n'imagine pas une Liga sans le Barça. En tant que fan de football, je les vois toujours dans cette Liga. C'est un débat compliqué quoi qu'il arrive."

Cristiano toujours suspendu : "Cristiano est lassé de ne pas pouvoir jouer avec nous. Mercredi (en Ligue des Champions) il va pouvoir jouer."

Gareth Bale sifflé : "Aucun joueur n'est heureux quand on le siffle mais je le vois bien. Pas aussi mal qu'on peut le dire. Il va faire de bonnes choses cette année."

Articles liés