Zidane : “Tant que je serai là, Cristiano ne partira pas”

Zidane va vivre ses débuts d’entraîneur de l’équipe première contre le Deportivo à Bernabéu demain soir. Le Français a évoqué en conférence de presse ses intentions de jeu et comment il a perçu l’équipe pour ses premiers jours à sa tête.

zidaneCristiano : « Cristiano est plus qu’intransférable. C’est l’âme de l’équipe. Tant que je serai là, il ne partira pas, ça c'est sûr. »

Sensations : « Je vois une équipe concentrée et impliquée qui veut bien faire les choses. Les trois sessions d’entrainement ont été très bonnes. Ce que je veux c’est que commence vite le match, pour moi et surtout pour eux. »

Quel milieu de terrain : « Je ne le dirai pas. Les trois de devant joueront assurément, et pour le reste je verrai demain. »

James et Isco : « Ce sont des joueurs importants et très bons, il faut leur apporter de l’affection et de la confiance. C’est mon travail, leur parler et leur dire la même chose, que pour moi, ce qui est important c’est le groupe, et qu’il arrivera que l’un joue et l’autre moins. Mais au final il faut montrer que le groupe passe avant tout, ce qui a été mon expérience en tant que joueur. »

Domenech : « Qu'est-ce que je peux répondre ? Il a son opinion et le revendique. Il sait ce que je pense de lui et je ne vais pas commenter davantage. »

Deportivo : « Ils vont venir pour faire leur match, nous connaissons leurs qualités, mais la chose importante est ce que nous, nous allons faire, je vais me concentrer là-dessus. »

Mercato d’hiver : « Des départs ? Je ne crois pas et je ne veux pas. Pour les arrivées c’est pareil, on a un groupe important et je suis satisfait de l'effectif que j’ai. »

Programme pour janvier : « Nous allons travailler dur jusqu'à février parce que nous avons seulement un match par semaine et nous allons en profiter pour travailler mes concepts de jeu et le physique. Avec deux matchs par semaine c’est plus compliqué. »

Impliquer la BBC en défense : « Quand nous n’aurons pas le ballon, tout le monde va travailler. Il ne peut pas y avoir deux ou trois joueurs qui ne défendent pas. »

Bernabéu à guichets fermés : « Ces derniers jours, il a été question de cet enthousiasme. Les supporters vont voir l'équipe différemment. »

Meilleur joueur : « Je ne peux pas en désigner un en particulier, ils sont tous très bons. »

Joie de l’effectif : « J’espère tirer quelque chose de cette bonne humeur qu’il y a à chaque entrainement. Je les vois heureux, je le suis aussi. Nous allons essayer de gagner tout ce que nous pouvons. »

Besoin d’un Makelele : « Je ne peux pas jouer avec lui, mais j’ai d'autres joueurs qui peuvent le faire. Mais l'équilibre ne s’obtient pas qu’avec le milieu de terrain seulement, mais avec toute l’équipe. C’est la meilleure façon de récupérer le ballon. »

Souhaits : « Quand je vois cette équipe, avec la qualité qu'elle a, je suis convaincu que les choses vont bien se passer. »

Plus de Cristiano : « Cristiano va jouer sur l'aile et il va jouer quoi qu'il arrive. Je vais donner peu de consignes à Cristiano, ses statistiques parlent pour lui. La seule chose que je souhaite, c'est qu'il soit heureux, à son aise. Il continuera de tirer les coups francs. »

Evolution en deux ans : « Aujourd'hui, je suis la tête, mais il y a deux ans avec Ancelotti déjà j’avais la pleine confiance des joueurs. Mais maintenant c’est complètement différent, je suis le numéro un. »

Préoccupations : « Pour le moment je ne suis pas inquiet du tout. Je sais où je suis et le poste compliqué que j’occupe, mais je suis prêt. Lorsque vous êtes préparé, le reste vient tout seul. »

Améliorer les joueurs : « On peut toujours s'améliorer. Les joueurs sont jeunes et peuvent toujours progresser. J’essayerai que chaque joueur qui dispose d’une marge de progression s’améliore de jour en jour. »

Changement de rôle : « Lundi je pensais au Castilla, et tout a changé dans la soirée. Il a fallu que je réalise ce qui se passait, mais maintenant je suis prêt à affronter ça. »

Articles liés