Une “Zidanita” pour commencer

baleSous l'impulsion d'un grand Gareth Bale, auteur d'un triplé, le Real Madrid a facilement disposé du Deportivo pour ce qui fut le premier match de Zidane en tant que coach. Karim Benzema a lui aussi brillé, avec 2 buts inscrits. 

Tiré par un Bale des grands soirs, c'est pourtant Benzema, au quart d'heure de jeu qui ouvre le score, d'une subtile talonnade suite à un corner de Kroos et une remise de Ramos. Un but symbolique pour le Français, relancé par "grand frère" comme il le surnomme. But doublement particulier d'ailleurs, puisque il en a profité pour atteindre la barre des 100 buts en Liga.

En première période, le Real enchaîne les séquences de jeu avec des redoublements de passes, et réussit alterner le jeu court et le jeu long. Les joueurs exercent également un pressing haut et intense, à l'image du trio au milieu de terrain, Kroos - Modric et surtout, Isco. Les ailiers, Ronaldo et Bale aident à défendre lors des phases défensives, ce qui ne fut que rarement le cas sous Benitez. À la 23è minute, Carvajal adresse un amour de centre pour Gareth Bale. Le Gallois double la mise. Cristiano manque d'alourdir un peu plus le score peu avant la mi-temps. La frappe du Portugais trouve le poteau (38').

Le show Gareth Bale

En seconde période, il n'a pas fallu attendre longtemps avant de voir les madrilènes creuser un peu plus l'écart. Cristiano Ronaldo transmet avec aisance une passe en direction de Bale, qui conclut du gauche, au ras du poteau de Lux (49'). Peu après l'heure de jeu, le Gallois remet ça, sur un corner de Kroos cette fois-ci. Il s'élève plus haut que les défenseurs adverses et catapulte le ballon dans les filets d'une superbe tête (63'). Un nouveau triplé pour le Gallois donc, qui reste sur 8 buts sur des 4 derniers matchs de Liga. Il semblerait que le natif de Cardiff ait retrouvé le niveau qui était le sien lors de sa première saison à Madrid.

Cristiano Ronaldo a lui aussi beaucoup tenté, mais toutes ses tentatives auront été infructueuses. Le triple Ballon d'Or a manqué de précision (24', 41' et 79'), et est tombé sur un bon Lux (72').

Dans le temps additionnel, Karim Benzema s'offre le doublé  et permet à Zinédine Zidane de débuter sa carrière d'entraîneur au Real Madrid par une Manita. 5 buts, comme un symbole pour le Français, qui évoluait justement sous le n°5 de son temps de joueur au club...


Articles liés