Courtois : « Je suis Madridista et je veux écrire l’histoire au Real »

courtois
Photo Icon Sport

Le gardien du Real Madrid Thibaut Courtois a accordé une longue interview au média Marca parue ce lundi. Extraits choisis.

🔗 À lire aussi : Le Real reprend l’entraînement aujourd’hui

Moins de critiques : « Eh bien, je me souviens m’être senti mieux après ces deux parades face à Galatasaray à l’extérieur. Je pense que je faisais tout toujours de la même façon, mais ce match m’a aidé et à partir de là, j’ai gardé plusieurs fois mes cages inviolées. »

Départ de Navas : « Au final, c’est comme dans la vie. Vous êtes plus proches de certains et parlez plus avec eux. C’était un partenaire et il y a toujours eu une bonne entente. Le fait qu’il ne soit plus là ne m’a pas aidé, mais il n’y avait plus de débat à l’extérieur. L’exigence au quotidien n’a pas changé pour moi, mais il y a moins de débats en dehors. »

Ses amis dans le vestiaire : « Je m’entends bien avec les plus jeunes comme Fede, Brahim, avant avec Regui, j’ai Casemiro à mes côtés et je parle beaucoup avec lui, avec Isco et Eden aussi. Ce sont ceux avec qui je partage le plus de temps. En fin de compte, je suis une personne facile à aborder avec les langues… »

Il parle 5 langues : « Quatre bien (anglais, néerlandais, français et espagnol) et à l’école j’ai toujours étudié l’allemand, donc je le parle un peu aussi. »

Débats sur Bale : « En tant que partenaire, je n’ai aucun doute sur lui. Presque tout le monde a fait de son mieux pour aider le groupe. Gareth fait tout pour gagner les matchs. Après, on parle toujours de lui sur les mêmes choses : le golf, la langue… J’aimerais le voir donner une interview en espagnol, car il le parle très bien dans le vestiaire avec de nombreux coéquipiers et le comprend très bien. Ça le regarde s’il préfère parler anglais, c’est juste pour que les gens arrêtent de dire ces choses et voient qu’il est très impliqué. »

Plus de tranquillité dans le vestiaire : « La différence c’est que maintenant nous gagnons des matchs et que jouons très bien au football. Au début, nous avons eu quelques nuls et ce sont des choses qui n’aident pas. Rien n’a vraiment changé, nous avons seulement continué à travailler parce que nous savions qu’au final, les choses allaient finir par bien se terminer. »

Voeux pour 2020 : « C’est le Real Madrid, donc d’abord la Super Coupe, puis la Copa, plus tard la Liga et enfin la Ligue des Champions. Tout. Nous voulons gagner des titres et je veux vraiment faire l’histoire au Real Madrid.Contre  Barcelone, nous avons montré que nous pouvions battre n’importe qui et très bien jouer au football. »

S’il devait choisir juste un titre : « J’avais gagné la Liga à l’époque, donc en ce moment je dirais la Ligue des Champions, mais au final une Liga avec Madrid serait aussi belle. »

Zidane : « C’est un entraîneur qui maintient toute l’équipe très motivée. C’est très important d’impliquer tout le monde et il sait comment nous motiver. Nous l’écoutons tous très attentivement, Madrid a remporté tous les trophées avec lui et j’espère en gagner encore beaucoup cette saison aussi. »

Hazard : « Il va un peu mieux. Il était un peu … enfin, je ne dirais pas triste, mais il se sentait très bien sur le terrain et l’entente avec Karim était géniale. Nous aurions pu faire beaucoup de dégâts avec lui dans ces matchs où il nous a manqué ce but. Il a hâte de revenir. »

Carrière au Real : « J’adorais Iker Casillas quand j’étais enfant. J’avais un ami de ma famille qui allait souvent au Bernabéu et qui m’avait rapporté un maillot, j’avais aussi un drapeau du Bernabéu sur mon mur. Je veux écrire l’histoire ici, gagner de nombreux titres ici et c’est pourquoi je me sens Madridista, c’est ce que je suis. Et cela je le montre sur le terrain, comme je l’ai fait à Valence. »

Articles liés