Courtois : « Maintenant il faut espérer que le Barça perde des points »

courtois
AFP – Photo Jose Breton

Le gardien Thibaut Courtois a livré ses impressions après le derby madrilène au Wanda, remporté par le Real Madrid hier (1-3).

Qu’avez-vous pensé du match ?

« Très heureux, content, nous avons fait un bon match, nous méritions de gagner et nous passons devant eux au classement. On réduit l’écart, maintenant il faut espérer que le Barça perde des points. Nous verrons comment nous serons en mai, mais pour le moment nous sommes heureux. On arrive en Ligue des Champions sur un bon rythme, il faudra gagner et continuer comme ça. »

L’équipe a bien résisté à la pression.

« Nous tous qui étions sur le terrain avons fait un match complet, offensif comme défensif. Au début ils poussaient, nous le savions et nous avons réussi à les refroidir en ouvrant le score. Ensuite, à 1-1, nous sommes restés calmes, on a eu la possession et des occasions. Ramos a eu un pénalty, et on sait qu’avec lui c’est quasiment but à chaque fois. En seconde période il fallait tuer le match et c’est ce que nous avons fait. »

Un triomphe d’équipe, clairement.

« Cette équipe se bat, tout le monde se sacrifie pour l’autre, il y a beaucoup de qualité et on l’a remarqué, avec le ballon on est resté très sereins, on pressait très bien et on savait qu’il fallait bien ressortir le ballon. »

L’accueil du Wanda Metropolitano

« Dans ces moments là je suis dans mon match, concentré sur ce qui se passe, sur le jeu. Dans d’autres matches ça siffle aussi… J’ai essayé de jouer mon jeu et de gagner, c’est ce qu’il y avait de mieux à faire. »

Ils vous ont même jeté des rats en peluche…

« J’ai toujours le plus grand respect pour l’Atlético et ses fans, les trois années ici ne seront pas gommées par ces choses. J’ai vécu de belles années ici et je ne les oublierai pas pour ça. D’ailleurs je n’y ai quasiment pas fait attention, j’étais totalement concentré sur mon match. »

Mais ça ne vous blesse pas un peu quand même ?

« Si vous y réfléchissez la tête froide, vous vous dites que ce n’est pas si grave, mais c’est un derby. J’ai signé chez le rival et je peux le comprendre. Je sais que les gens me respectent, dans la rue les fans de l’Atletico me souhaitent toujours le meilleur. C’est un derby, c’est toujours chaud. »

Un calendrier très chargé qui les attend…

« Ce mois de février peut vraiment être décisif, il faudra se battre jusqu’au bout. Je ne pense pas qu’il faille faire une croix sur certaines compétitions, un footballeur veut toujours tout gagner. »

Articles liés