Florentino Perez : « On ne va quand même pas recruter pour recruter »

Perez
AFP – PHOTO FRANCK FIFE

Florentino Perez a accordé une interview à France Football, qui a reconnu le Real Madrid comme le meilleur club du monde. Le magazine français, qui sera en kiosque ce mardi, s’est appuyé sur de nombreux facteurs qui ont confirmé l’évidence : le Real est au sommet du monde.

L’interview de Seedorf
Marcelo parle de la Juventus

Recruter un 9 : « J’insiste sur le fait que nous avons le meilleur effectif du monde et les titres nous donnent raison. On ne va quand même pas acheter pour acheter. Par exemple, j’ai lu et entendu dans certains médias pendant des années que le Real avait besoin de recruter un neuf alors que la réalité démontre clairement que Benzema est le meilleur attaquant du monde. Nous essayons de recruter de très jeunes joueurs qui seront les grands du futur. Comme Vinicius ou Rodrygo. »

Les Ballons d’Or : « Les joueurs du Real Madrid ont remporté les trois derniers. Nous sommes très contents pour Modric, de par son football et pour ce qu’il représente. Il fait partie de notre légende et il représente nos valeurs. Je suis certain que parmi les jeunes qui seront à Madrid, certains seront de solides candidats. »

Le PSG : « C’est maintenant un grand club et un club ami qui fait partie de l’élite du football. Nous n’avons pas besoin de leur donner des conseils parce qu’ils ont placé le football français à la place qu’il mérite. Nasser al Khelaifi a réalisé un excellent travail. Après, pour aller plus haut et devenir un plus grand club, il n’y a pas de secret : il ne manque que du temps. »

La philosophie du Real : « Notre objectif est de nous améliorer chaque jour. Ce club doit être à la hauteur de son histoire. Nous jouons chaque match pour gagner, on n’abandonne jamais. »

Le nouveau Bernabeu : « Notre responsabilité est de faire en sorte que le Real continue d’être le club qui engendre le plus de revenus au monde et, dans cette optique, la rénovation du Bernabéu nous remplit d’espoir. Cela va coûter 550 millions d’euros mais cela va nous permettre de revaloriser notre patrimoine et optimiser nos sources de revenus. En même temps, le Real a été pionnier en ce chantier durant le XXe siècle et aujourd’hui plus que jamais, il convient d’être au premier-plan avec les nouvelles technologies. Nous avons déjà mis cela en marche pour être une référence mondiale car nous sommes convaincus que l’ère digitale va changer la vie des grands clubs. »

Articles liés