Isco : « Au Real, on a un groupe WhatsApp entre espagnols »

iscoRed Energy a publié aujourd’hui une interview des plus intimes avec Isco qui révèle certains de ses secrets.

Ses débuts : « J’ai commencé à jouer très jeune avec mon frère et ses amis. Et ensuite, à l’école. Au collège je jouais sur une place qui était en face de ma maison. Je me suis toujours arrangé pour avoir un ballon. Mes parents m’ont offert mon premier ballon, il était en caoutchouc. Je l’ai perdu, et vous n’imaginez pas à quel point je me suis fait engueuler. J’étais connu dans mon village pour toujours avoir un ballon aux pieds. Mes idoles étaient Zidane, Ronaldinho et Romario quand j’étais plus petit. »

Ses chiens : « J’en avais un qui s’appelait Figo et un autre Messi. Et aussi un autre qui s’appelait Bubu. J’en ai eu beaucoup ! »

Posters dans sa chambre d’enfant : « J’avais des posters de l’équipe nationale, de Raúl, de Mendieta, de Hierro. Et beaucoup d’autres, mais je ne me souviens pas parce que ça remonte à de nombreuses années. »

Superstitions : « Je n’en ai pas. »

Tatouages : « J’en ai un avec l’heure et la date de naissance de mon fils, accompagné de deux anges gardiens pour le protéger. »

Gardez-vous les maillots ? « Oui, tous ceux que j’échange. J’ai celui de mes débuts en Ligue des Champions avec Malaga, celui en en équipe nationale, et celui à Madrid. »

Real Madrid : « J’y suis avec Sergio, Iker, Morata avant, Carvajal, Nacho.. Ils m’ont fait me sentir à la maison. »

Whatsapp dans le vestiaire : « On a un groupe WhatsApp entre espagnols au Real. On y fait beaucoup de plaisanteries, on rigole.. »

Un lieu de vie : « Málaga »

Un passe-temps : « Le Pádel »

Un acteur : « Denzel Washington »

Un groupe de musique : « El Barrio »

Un programme de télévision : « Los Morancos »

Un entraîneur : « Pellegrini »

Un coéquipier : « Morata »

Rêve : « Une Coupe du Monde »

Objectif pour l’Euro 2016 : « Le gagner »

Articles liés