Les fans de la Juventus y croient

Yanis Mhamdi, créateur de la page fan Juventus France, a répondu à nos questions concernant la demi-finale tant attendue face à la Vieille Dame. Si l’opposition semble pencher du côté madrilène, pour Yanis, le combat est loin d’être gagné d’avance. Entretien. 

juventus real madridReal-France : À quoi doit s’attendre le Real face à cette Juventus, championne d’Italie en titre ?
Juventus France : « Tout simplement à une forteresse quasi imprenable. Il n’y a que trois équipes qui ont réussi à s’imposer au Juventus Stadium depuis sa création… Après le Real à la chance d’avoir Ancelotti qui doit connaitre parfaitement l’état d’esprit du club : rigoureux tactiquement, combattant, une défense ultra solide. La Juventus jouera sûrement le contre avec une défense et un milieu dense et en comptant sur l’explosivité de Carlos Tévez. »

RF : La Juve et le Real se sont rencontrés en phase de poule, l’année dernière, dans cette même Ligue des Champions (2-2 au Juventus Stadium : 2-1 au Bernabeu ). Le club italien a-t-il évolué depuis ?
JF : « Oui, il est bien meilleur aujourd’hui. A l’époque il ne survolait pas le championnat et ne possédait pas des joueurs comme Pogba ou Tévez qui sont des top-players. Ils ont trouvé un équilibre et accumulé une confiance qu’ils n’avaient pas avant. Après, il faut noter que la Juventus est en quelque sorte la bête noire de la Maison Blanche. Sur les dernières confrontations, l’avantage va à la Juve. »

RF : Quelle est la principale force de la Vieille Dame ?
JF : « Je dirais l’esprit qui ressort de cette équipe. La Juventus défend très bien, mais c’est un effectif qui détient une mentalité de guerrier. Ils ne lâchent rien sur le terrain et c’est ce qui fait leur force. Face au Real, cet esprit sera décuplé, je pense, parce qu’ils voudront prouver qu’ils sont au niveau des plus grands. »

RF : Paul Pogba votre « meilleur élément » est absent pour ce match aller. Quelle est la différence entre une Juve avec, et une Juve sans le Français ?
JF : « C’est une équipe moins fluide, qui tient moins le ballon. Une Juventus qui se crée moins d’occasions donc elle est automatiquement moins dangereuse. Pereyra, son remplaçant attitré, est bon mais c’est un joueur d’un calibre très en dessous de Pogba pour le moment. Après pour nuancer, il faut aussi avouer que Pogba n’a pas fait de prestations flamboyantes en Ligue des Champions. »

RF : Morata, prêté par le Real Madrid, est devenu un joueur important pour la Juventus. Le club madrilène doit-il le craindre ?
JF : « Ce sera un vrai test pour lui. Il aura à cœur de prouver aux dirigeants madrilènes qu’ils on eu tort de le laisser partir. Cependant, s’il se met trop la pression, il peut complétement se rater. Il peut faire un match énorme grâce à sa motivation débordante mais il peut aussi réaliser une mauvaise partie parce qu’il stresse. C’est à double tranchant. »

RF : La Juventus a-t-elle « peur » du Real Madrid ?
JF : « Bien sûr. C’est possible que Massimiliano Allegri, l’entraîneur de la Vieille Dame,  place sa défense à 5 pour les empêcher au maximum de se créer des occasions. Sinon, il mettra une défense à 4 et Chiellini pourrait se retrouver à gauche étant donné que Evra est assez inconstant. Mais si Benzema est bien marqué par la défense centrale le match sera beaucoup plus dur pour le Real. »

Articles liés