Karim Benzema y nada más

Photo by Icon Sport

La grande semaine du Real Madrid s’est soldée par trois matchs nuls (Valence, Barcelone, Athletic Club). Un bilan frustrant compte tenu du jeu proposé par l’équipe de Zidane.

Il n’aura manqué qu’une seule chose au Real Madrid pour prendre six points de plus lors des trois dernières journées de Liga : de l’efficacité. Le club madrilène a de nouveau fait face à une panne d’adresse devant les cages adverses et affiche un bien triste bilan d’un seul but en 270 minutes de jeu. Sans compter qu’il aura fallu compter sur une montée héroïque de Courtois et d’un Benzema opportuniste pour faire trembler les filets à Mestalla.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir dominé ses adversaires et d’avoir multiplié les occasions de but. Face à Valence, Barcelone et l’Athletic Club, le Real Madrid a frappé 56 fois au but pour 18 tentatives cadrées. Hier, la malchance s’est aussi invitée au Santiago Bernabeu puisque les montants ont repoussé trois tentatives des hommes de Zidane.

Hazard, Marcelo : des absences préjudiciables

Sans sa recrue phare de l’été, le Real est aussi quelque peu retombé dans ses travers en usant des centres avec excès. Face aux Basques, les madrilènes en ont effectué 37, signe d’une équipe en manque d’idées. Vinicius percute mais conclut toujours aussi mal ses actions tandis que Rodrygo Goes donne la sensation de jouer avec le frein à main depuis plusieurs matchs. Quant à Ferland Mendy, il ne donne guère plus de satisfaction sur le plan offensif et c’est tout le côté gauche du Real Madrid, dans son duo avec Vinicius, qui s’en retrouve affaibli.

Avant la perte de l’attaquant belge, le club madrilène restait sur 20 buts inscrits en 6 matchs tandis que seulement 8 ont été marqués en son absence (6 matchs également). Des statistiques qui pourraient sembler anodine puisque ce dernier n’a été l’auteur que d’un seul but, mais sa faculté à percuter, à provoquer le danger et à combiner avec Karim Benzema faisaient toute la différence. Sans lui, le n°9 du Real s’est à nouveau retrouvé trop seul et il aura suffi qu’il fasse preuve d’un peu de maladresse pour que ce soit toute une équipe qui se retrouve en panne…

Articles liés