Kroos : « Certains joueurs sont en bien meilleure forme désormais »

Kroos
AFP – Photo Urbanandsport

Toni Kroos (29 ans), a donné une interview au journal allemand Die Welt. Le milieu de terrain a reconnu que la Liga était compliquée, mais que le Real pouvait toujours remporter des titres (Copa et LDC). Il a aussi évoqué l’influence d’Antonio Pintus sur le physique de l’équipe. Extraits.

Pour la première fois depuis des mois, le Real Madrid donne enfin l’impression que la saison pourrait être bonne, n’est-ce-pas ?

« C’est vrai que nous avons eu quelques problèmes, nous avons perdu trop de points en championnat sur la première moitié de la saison. C’est du passé. C’est vrai que nous sommes dans une bonne phase maintenant. Il y a toujours deux compétitions dans lesquelles nous sommes pleinement impliqués. C’est notre objectif. Il n’y avait pas de raison que ça ne se débloque pas à un moment. Nous avons encore la possibilité de gagner des titres. »

Pourquoi l’équipe semble-t-elle soudainement différente ?

« Chaque victoire donne à toute l’équipe confiance en elle-même, vous avez de bonnes sensations… Nous travaillons sans cesse, même lorsque les choses ne se passaient pas ainsi. Bien sûr, nous avons également commis de nombreuses erreurs dans ces moments là. Le secret c’est de ne pas faire d’erreur. C’est ce que les dernières années ont montré. La saison dernière, nous avions été battus assez tôt en Liga. Le championnat n’était donc plus envisageable, et pourtant cette flamme a toujours été présente en nous, parce que nous savions que nous pouvions gagner quelque chose. Et ce fut encore une fois la Champions. »

Une forme physique retrouvée

« Vous pouvez le voir actuellement, certains joueurs se trouvent dans une bien meilleure forme qu’en première partie de saison. C’est le plus important. »

Quelle importance a eu Antonio Pintus ?

« D’une certaine manière, il a été là tout le temps. Avec Zidane, il se peut qu’il ait eu une influence légèrement supérieure à celle d’avec Julen Lopetegui, qui lui était venu avec son propre préparateur physique. Mais tout cela dépend aussi de la forme du joueur. Nous avons eu beaucoup de blessés ces dernières semaines, il ne faut pas l’oublier, mais ce n’est pas forcément à attribuer au préparateur physique. »

Donc l’influence de Pintus est surestimée ?

« Il est important d’avoir quelqu’un pour nous amener à un bon niveau physiquement. Mais pendant la saison, ce n’est pas toujours si simple : vous ne pouvez plus faire une préparation classique à cause des nombreux matchs. Vous ne pouvez contrôler qu’un peu individuellement. Maintenant tout semble bien aller… Il y a aussi certaines choses qui ne sont que de la malchance. Il y a des coéquipiers comme Jesús Vallejo, l’un des joueurs les plus professionnels que je connaisse, qui fait tout ce qu’il faut et qui pourtant est toujours blessé… »

Articles liés