Le père de Jovic : « On traite mon fils comme un grand criminel »

jovic
Photo Pressinphoto / Icon Sport

Le cas de Luka Jovic et sa prétendue violation de l’état d’isolement imposé par l’État serbe continue de faire parler. Milan Jovic, père du joueur du Real Madrid, a de nouveau défendu son fils lors d’une interview accordée à Puls.

Il n’y a pas eu de fête : « Sofia n’est pas sortie pour fêter son anniversaire parce qu’elle est enceinte. Luka n’a rien célébré dans la rue. Il était avec sa petite amie à la maison. Ils ne sortent pas de là et nous nous parlons régulièrement. »

Menace de prison : « Luka a passé deux tests qui ont donné des résultats négatifs à chaque fois. C’est pourquoi il a compris qu’il pouvait venir en Serbie. Maintenant, on le traite comme un grand criminel. S’il doit aller en prison, alors qu’il y aille. Je suis totalement d’accord avec le président et le Premier ministre, mais seulement s’il est reconnu coupable. Il soutiendrait cette décision s’il avait fait quelque chose de mal, mais il est venu à Belgrade et est resté la maison. Sofia est enceinte et ne peut pas sortir. Des photos d’eux deux qui s’amusent sont sorties, mais ces photos avaient été prises en Espagne. »

Critique envers son fils : « Luka est venu en Serbie pour être avec sa famille. Nous savions qu’il allait venir. Il a toujours été prêt à aider son pays, financièrement ou de quelque autre manière que ce soit. Je pense que les critiques ont été excessives. Il y a des choses qui ont été mal comprises. Ça me fait mal de voir ce qui s’est passé. »

Articles liés