« Le Real dévoile un peu trop vite ses cartes »

zidane-perez
AFP – PHOTO PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Un mercato galactique. Trois mots que ressassent sans cesse les médias de toute part depuis le retour de Zidane, et la saison noire du Real.

Selon diverses sources, Zizou et le président Perez auraient déjà tout préparé pour investir la somme folle de 500M€ cet été… Loïc Ravenel, membre du CIES et co-fondateur de l’Observatoire des footballeurs professionnels, s’est penché sur le sujet auprès de SoFoot.

Une enveloppe de 500 millions d’euros est-elle aujourd’hui suffisante pour acheter Mbappé, Pogba et Hazard ?

« D’après l’observatoire (CIES), Mbappé vaut actuellement 223 millions d’euros, Pogba 142, et Hazard 116. Donc en théorie, oui, ça peut être suffisant. Globalement, c’est un tarif qui peut se comprendre, mais on est aussi sur des joueurs qui vont faire grimper les enchères, au même titre que leur club. Le PSG, par exemple, pour un talent comme Mbappé, aura tout intérêt à faire grimper les enchères. Les prix indiqués sont une base de négociations, car on est face à des joueurs assez uniques. Il y a donc des chances que les clubs vendeurs fassent monter les enchères, surtout si le Real Madrid dit tout de suite quels joueurs il cible. Ils donnent une certaine enveloppe pour montrer une limite, mais grosso modo c’est une enveloppe qui correspond plus ou moins à la valeur de ces trois joueurs. Le club madrilène dévoile déjà un peu trop ses cartes. »

L’Équipe évoquait aussi une future proposition de contrat à Adrien Rabiot. Quel pourrait être le prix de sa prime à la signature s’il s’engage avec le Real ?

« Là encore, on est dans un système de négociations qui peut être très long. Honnêtement, c’est vraiment très très hypothétique et donc très difficile à deviner. Puis Rabiot est dans une situation assez compliquée. Les négociations se joueront en fonction du projet sportif du club et de la concurrence des autres. »

Dans le sens des départs, James, Isco, Bale, Varane ou Kroos pourraient être amenés à quitter la Maison-Blanche…

« Là, d’un point de vue des négociations, le Real se place dans une position de faiblesse. En disant d’emblée « Je voudrais tel joueur, et, de fait, ceux-là doivent partir » , le Real permet aux futurs acheteurs de savoir qu’ils sont en position de pouvoir les accueillir à moindre frais, car ces joueurs doivent partir du Real Madrid quoi qu’il arrive. Donc d’une certaine manière, ça va peser dans les négociations. Est-ce que tout ça n’est pas non plus un écran de fumée ? Car on est quand même face à de grands négociateurs. »

Dans ce contexte, le Real va-t-il pouvoir respecter les règles du fair-play financier ?

« C’est certain que le Real va devoir rentrer dans les clous. Pour ça, il va falloir qu’ils vendent plusieurs joueurs et avoir un bilan équilibré. Mais plus que la santé financière du Real, plus que ce qu’ils peuvent espérer en matière de retombées financières, il devrait pouvoir rester dans les clous du fair-play financier. Il ne faut pas oublier qu’on est face à un club qui a un patrimoine financier important, des comptes assainis et des rentrées d’argent très conséquentes. Ça me paraît donc totalement possible qu’ils respectent les règles du fair-play financier. »

Quelles seraient les conséquences sur le marché si le Real réalisait un tel mercato l’été prochain ?

« La conséquence de tout ça, c’est encore la concentration des grands joueurs dans les plus grands clubs. On poursuivrait cette concentration qui est à l’œuvre dans le football depuis maintenant plusieurs années, car la concentration de l’argent amène à une concentration des talents. Ça ne ferait qu’accentuer tout ça, mais après tout, le Real est dans son rôle de grande marque mondiale et ils vont se positionner sur des joueurs qui peuvent enflammer le marché espagnol et mondial. On perpétue encore et toujours cette dynamique de la surenchère. »

source : SoFoot

Articles liés