Le Real Madrid a fait le boulot

jamesPour la réception d’Almeria, actuel 18ème de Liga, Ancelotti avait choisi de faire tourner un peu son effectif. Et cela s’est fait sentir. Malgré la victoire (3-0), les Merengue ont fait preuve d’un manque d’automatismes flagrant.

La première mi-temps fut laborieuse pour le Real, et le mot est faible. Absolument rien à relever dans la création du jeu, tant l’équipe remaniée d’Ancelotti a été médiocre à tout point de vue.. Mais alors que l’arbitre allait siffler la mi-temps, James (42′), d’une sublime reprise de volée du gauche, a réveillé tout un stade qui commençait à s’assoupir ! Grâce à cet exploit individuel, le Colombien permit à son équipe de regagner les vestiaires avec l’avantage au score. Pas de quoi faire oublier pour autant cette fade première période.

La seconde mi-temps fut quelque peu plus convaincante. Dès la 50′, Dos Santos tenta de couper un joli centre de Kroos à destination de CR7, mais détourna le ballon dans son propre but. Le break était fait. Incapables de hisser leur niveau de jeu pour inquiéter les madrilènes, Almeria est finalement resté spectateur toute la rencontre, malgré le peu d’adversité. Arbeloa enfonca d’ailleurs le clou à 85′, en reprenant parfaitement un centre de Chicharito dans la surface.

Le Real l’emporte donc, sans pour autant briller (3-0). Vu l’adversaire, les Merengue n’ont pas eu non plus à forcer leur talent. On ne retiendra au final de cette soirée que le Golazo de James et les 3 points glanés par les madrilènes, qui leur permettent de ne pas relâcher la pression sur le Barça.

Articles liés