Les 5 raisons du retour en forme du Real Madrid

onze-team
Photo Icon Sport

Le Real Madrid a retrouvé des couleurs ces dernières semaines et plusieurs facteurs expliquent ce regain de forme de l’équipe de Zidane.

Malgré une défaite qui fait tâche sur la pelouse de Majorque et un nul concédé face au Bétis à Santiago Bernabeu, les supporters madrilènes ont la sensation d’avoir retrouvé une vraie équipe depuis la dernière trêve, et prennent enfin du plaisir à la regarder jouer. Les deux dernières victoires (6-0 contre Galatasaray et 4-0 contre Eibar) ainsi que la série de 5 clean sheets consécutifs sont l’aboutissement de progrès notables. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce nouveau visage montré par le Real…

Les éclosions de Valverde et Rodrygo

L’Uruguayen est incontestablement l’un des paris gagnants de Zidane. Le technicien français a toujours cru en son potentiel et les performances récentes de ce dernier apportent incontestablement un nouvel équilibre à cette équipe. D’un autre côté, Rodrygo Goes (5 buts en 6 matchs) s’est parfaitement intégré à une attaque plus tranchante. Le Brésilien connait des débuts explosifs en blanc, et suscite désormais beaucoup d’espoir chez lez Madridistas.

Un XI type enfin trouvé

Zinédine Zidane cherchait la bonne équation depuis le mois d’août, et il semble enfin l’avoir trouvée avec le retour du bon vieux 4-3-3. Le Français a fait des choix forts en intégrant Valverde et Rodrygo dans ses compositions de départ et son équipe a pris pour habitude de commencer très fort les rencontres en pressant très haut ses adversaires. De l’intensité, de l’envie, tout simplement, mais une véritable évolution au final.

Une défense imperméable

Un seul but encaissé entre les deux trêves, cinq clean sheets consécutifs (série en cours), le Real Madrid, si fragile défensivement en début de saison, a incontestablement resserré la vis ces dernières semaines. Au delà du bel équilibre de l’équipe apporté par son nouveau trio du milieu, on observe une solidité retrouvée pour la charnière centrale, mais aussi un Dani Carvajal en nette progression depuis plusieurs matchs.

Moins de blessés

Après un début de saison cauchemardesque sur le plan médical avec des blessures musculaires à répétition, l’infirmerie du club s’est bien vidée ces derniers temps. À l’exception d’Asensio, blessé pour la saison, seuls Nacho, James, Bale n’ont pas été à disposition du coach madrilène lors des dernières échéances. De quoi solidifier un peu le onze de départ et permettre à ce Madrid là de performer sans avoir à sans cesse changer ses automatismes.

Une efficacité retrouvée

« Il ne nous a manqué que les buts », a-t-on trop souvent entendu dire Zidane, mais aussi ses joueurs, après une rencontre où les Merengues n’avaient pas su concrétiser leur domination. Comme face au Bétis (22 tirs) pour reprendre l’exemple le plus récent. Oui mais voilà, « les buts, c’est comme le ketchup » avait dit un jour un légendaire joueur de la Casa Blanca…

Articles liés