Luka Jovic demande une deuxième chance

jovic
Photo Pressinphoto Icon Sport

Le joueur serbe a manqué sa première saison au Real Madrid. Pour autant, il n’a pas abandonné l’idée de réussir au Real Madrid, comme le titre le quotidien Marca ce mardi. 

Dire que Luka Jovic est passé au travers de sa première année à Madrid est un doux euphémisme. Il n’a pas eu autant d’opportunités qu’il en espérait, et il n’a pas convaincu sur celles que Zinédine Zidane lui a offertes. Il n’a inscrit que deux petits buts en 770 minutes de jeu sous ses nouvelles couleurs et s’est blessé à deux reprises. Dès la pré-saison, mais aussi et surtout durant le confinement, chez lui en Serbie. Une nouvelle qui fait tache et pourrait bien le priver de cette fin de saison car il sera difficile pour lui de se remettre en condition physique.

Toutefois, pas question pour l’ancien joueur de Francfort d’abandonner si vite. Le journal Marca en fait sa une ce mardi : Luka Jovic veut une seconde chance au Real Madrid. Il veut évidemment continuer et compte bien faire taire les mauvaises langues. De plus, plusieurs éléments jouent en sa faveur et laissent à penser qu’effectivement, il bénéficiera d’une deuxième opportunité.

D’abord, son prix. Les dirigeants merengues ont déboursé 60 millions d’euros, ce qui ne faciliterait pas un départ. Sa valeur marchande a quasiment été divisée par deux sur le portail Transfermarkt et l’état du marché actuel complique davantage encore une éventuelle revente. Aussi, le Real est un club intransigeant, certes, mais qui sait laisser des deuxièmes chances. On se souvient par exemple de Luka Modric, très critiqué après sa première saison à Madrid. Le Croate est passé de « flop » à maestro d’une des plus belles ères de l’histoire du club.

Enfin, aucune concurrence supplémentaire n’est attendue cet été. Les cas de Haaland et Mbappé, tous les deux dans le radar du Real Madrid, sont compliqués voire irréalisables cet été. On se projette plutôt sur 2021, surtout pour le buteur français. Cela laisse, quoi qu’il arrive, une année supplémentaire au Serbe pour tenter de convaincre.

D’après Marca, Jovic a également le soutien de Zinédine Zidane. Le technicien madrilène a milité pour son arrivée il y a un an et il a su être présent dans les moments plus délicats. En janvier dernier, il affirmait encore que Jovic était le futur et qu’il fallait se montrer patient. Le joueur madrilène ne serait pas le premier à réussir après une année limite catastrophique. À lui de faire ses preuves…

Articles liés