Marcelo : « Cristiano est grand, mais le Real est plus grand que n’importe quel joueur »

Marcelo
AFP – Photo Oscar Barroso / SpainDPPI

Marcelo a donné une interview sur sa chaîne Youtube, dans laquelle il revient sur l’actualité du club, le Clasico à venir et le départ de Ronaldo.

Comment se passe l’entraînement sans Cristiano ? « Revenir au Real Madrid après les vacances et voir que Cristiano n’était pas là était une surprise pour nous. Nous pensions qu’il ne partirait pas. On a joué neuf ans ensemble. On le respecte toujours en tant que professionnel et on l’admire en tant que personne. Nous sommes devenus de grands amis, mais la vie continue. Chacun sait ce qu’il a à faire. Tout le monde a ses objectifs, ses problèmes. Ça ne sert à rien de se lamenter. »

À quel point son départ affecte-t-il le Real ? « Le Real Madrid est très grand. Cristiano Ronaldo est également très grand, mais Madrid est plus grand que n’importe quel joueur. L’histoire de Madrid est impressionnante. Cristiano Ronaldo a contribué un peu plus à cette histoire en tant que joueur du club, mais Madrid ne s’arrête pas. Le joueur change de club, s’arrête de jouer, prend sa retraite, mais le Real Madrid reste. L’histoire de Madrid sera toujours là. »

Le Clasico : « Jouer au Camp Nou et défendre l’emblème du club est très agréable, c’est une très bonne sensation quand tous les supporters sont contre vous, cela vous motive encore plus. C’est un match où celui qui fait le moins d’erreurs l’emporte. Nous connaissons la qualité de Barcelone et de leurs attaquants. »

Clasico | Pariez sur Unibet et profitez de 100€ de paris offerts !

Son entraîneur, Lopetegui : « Nous allons essayer de surmonter cette situation, nous ne sommes pas si mauvais, mais nous pourrions être meilleurs. Lopetegui fait tout son possible pour laisser Madrid au sommet, là où il doit être. »

Le Clasico, une opportunité unique : « Quand je suis arrivé à Madrid, l’un de mes objectifs était de jouer un Clasico et de le gagner. J’en ai joué beaucoup et c’est toujours un plaisir d’affronter Barcelone. Le monde s’arrête pour voir ce match. Tous les joueurs rêvent d’y être et j’ai eu le privilège d’en jouer plusieurs. »

Est-ce que l’usure nuit à vos performances ? « Non, c’est pourquoi je pense qu’il est préférable de commencer la saison progressivement car si vous donnez tout au début, en février vous serez épuisé. Je ne dis pas qu’il doit y avoir du relâchement, non, mais vous devez prendre soin de vous car la saison est très longue. En fonction de votre âge, vous contrôlez davantage votre corps. Vous vous contrôlez dans certains matchs. Selon le match, vous pouvez doser un peu, vous économiser, mais le faire avec intelligence. Il y a 60 matchs par saison. Il est impossible de tous les jouer. Parfois, vous vous reposez, parfois l’entraîneur préfère qu’un autre joue. »

Qu’est-ce qui vous motive encore ? « Ma motivation est de me réveiller chaque jour en sachant que je suis un joueur du Real Madrid et que nous pouvons nous battre chaque année pour une Ligue des champions. C’est très difficile. Tout le monde disait qu’il était impossible de la gagner trois fois de suite. Tout le monde a dit beaucoup de choses. Même aujourd’hui, ils le font encore. Mais ma motivation est toujours là. Me réveiller en bonne santé, avec ma famille qui me soutient… c’est aussi simple que ça. Enfiler mes crampons, sentir l’odeur de la pelouse et entrer sur le terrain… »

Articles liés