Notes : Real Madrid – FC Barcelone

notes-barcelone

Le Real et le Barça s’affrontaient ce soir au Bernabéu, en 1/2 finale retour de Copa del Rey. Voici les notes des Madrilènes attribuées par notre rédaction.

Navas : 5 – Difficile de l’accabler malgré les 3 buts encaissés.

Carvajal : 5 – Il a beaucoup souffert face à Dembele et Alba, malgré le soutien de Lucas.

Varane : 4,5 –  Il est sans doute un peu en retard sur le second but, ce qui l’oblige à concéder le CSC. À part cela, il a été sérieux dans l’ensemble.

Ramos : 4 – Il est totalement passif sur le premier but de Suarez.

⭐ Reguilon : 8 – Gros match de Reguilon, qui a été l’homme fort du Real aujourd’hui. C’est sérieux défensivement et ça apporte énormément offensivement.

Casemiro : 7 – Très bonne prestation du Brésilien. Omniprésent dans l’entre-jeu, au combat et propre à la relance. Il était carbonisé en fin de match et concède, certainement un peu désabusé par le scénario, le penalty du 3ème but.

Kroos : 6,5 – Bonne première mi-temps de Kroos, très actif, aussi bien au pressing que dans les replis. Il a en revanche nettement baissé le pied en deuxième.

Modric : 5,5 – On n’a pas vu un grand Modric malgré la domination du Real au milieu de terrain.

Vazquez : 6 – Bon match de Lucas. Tactiquement et surtout défensivement, il a été absolument irréprochable.

Benzema : 5 – Il a fait jouer ses partenaires et notamment Vinicius. Pour autant, le Français a été trop peu en vue, surtout dans les 20 derniers mètres.

Vinicius : 6 – Il est difficile à noter. Ce soir encore, c’est lui qui enflamme le Bernabéu, crée le danger, et est impliqué dans TOUTES les belles occasions du Real. Il a toutefois pêché, énormément pêché, dans le dernier geste. Il n’a que 18 ans et c’est un joyau, mais ce soir, il faut noter sa prestation et sa finition ternit sa performance.


👎🏻 On n’a pas aimé : La nouvelle humiliation à Bernabéu. Sans même entrer dans le contenu du match, le résultat est celui-là et il fait mal. C’est la deuxième volée cette saison face à un Barça pourtant largement prenable. Une bien mauvaise habitude ces dernières années.

Au-delà de tout ça, l’équipe de Solari a tout bonnement pris une leçon d’efficacité face à un Barça inférieur ce soir. Cela démontre aussi les limites de ce Real qui dépend beaucoup trop d’un gamin de 18 ans, lequel ayant encore beaucoup à apprendre. Un club comme le Real ne peut pas autant dépendre d’un joueur en phase d’apprentissage, aussi brillant soit-il.

Articles liés