Pourquoi Chicharito ne disputera pas la Copa América

chicha mexiqueToutes les stars sud-américaines évoluant en Europe seront de la partie du 11 juin au 4 juillet sur le sol chilien. Toutes ? Non, pas Chicharito. À la différence d’Oscar, non-convoqué par le Brésil en raison d’une blessure, Chicharito est en pleine forme et là n’est pas la raison de son absence. L’explication est tout autre. 

Alexis Sánchez, Arturo Vidal, Edinson Cavani, Diego Godín, Neymar, Messi, James, Marcelo, tous ces joueurs de classe mondiale défendront les couleurs de leur pays lors de la Copa America 2015, l’équivalent sud-américain de l’Euro.

Le plateau est composé de 12 équipes et l’Uruguay d’Oscar Tabarez défendra son titre acquis en 2011. Le Chili aura à coeur d’offrir la coupe à son peuple, peuple devant lequel il jouera. Les Chiliens feront partie des favoris à n’en pas douter et cela fait depuis la conférence de presse qui a suivi l’élimination face au Brésil à la Coupe du Monde, que le sélectionneur Sampaoli est focalisé sur cet événement. La Colombie dispose de l’une des meilleurs équipes sur le papier et la 44e édition de cette Copa pourrait bien lui sourire.

Pour leur part, les deux géants que sont l’Argentine et le Brésil se doivent de remporter le tournoi afin de chasser le goût amer que leur a laissé le mondial 2014. Viennent ensuite les petites équipes qui espèrent créer la surprise à tout moment comme le Costa Rica l’a fait avec son épopée admirable l’été passé. La Bolivie, le Pérou, le Paraguay, l’Équateur ou le Venezuela sont les nations que personne n’attend. Le Venezuela semble néanmoins plus capable de sortir du lot que les autres petits pays. Le podium de 2011 composé de l’Uruguay, le Paraguay et le Pérou montre que tout est possible.

En 2011, l'Uruguay était devenu lauréate et Luis Suarez avait été élu meilleur joueur du tournoi
En 2011, l’Uruguay était devenue lauréate et Luis Suarez avait été élu meilleur joueur du tournoi

Au milieu de toutes ces équipes sud-américaines, figurent deux invités : la Jamaïque et le Mexique. Comme lors de la dernière édition, El Tri a été convié à la fête par les organisateurs.

Mais voilà, la sélection du passionné Miguel Herrera disputera un autre tournoi à peine un mois plus tard. Il s’agit de la Gold Cup, épreuve où s’affrontent les pays d’Amérique centrale du 7 au 26 juillet. Le Mexique a plus de chances de remporter la Gold Cup que la Copa America, c’est pourquoi la liste de joueurs convoqués pour la première compétition fait figure de liste remaniée. Les absents de taille sont Chicharito, Andres Guardado, Hector Herrera et les frères Dos Santos, tous évoluant en Europe. Cependant, l’éternel capitaine Rafael Marquez a été appelé, ainsi que Javier Aquino du Rayo Vallecano et Raul Jimenez de l’Atletico Madrid. Sur les 23 joueurs choisis, 19 évoluent dans le championnat mexicain. Chicharito et les meilleurs mexicains évoluant en Europe seront donc de la partie à la Gold Cup.

Pour leur part, les madrilènes convoqués pour la Copa America sont : Marcelo, Danilo, Casemiro, et James. Lucas Silva ne fait pas partie des retenus et Keylor Navas jouera la Gold Cup avec le Costa Rica. Christian Benavente, le Péruvien du Castilla fait également partie des boudés par son sélectionneur, fraîchement nommé à la tête de l’équipe. Les rendez-vous seront à suivre tout au long de l’été sur real-france.

Après avoir été momentanément boudé par Dunga, Marcelo défendra les couleurs de la Seleçao. Dani Alves lui n'y sera pas, remplacé par Danilo.
Après avoir été momentanément boudé par Dunga, Marcelo défendra les couleurs de la Seleçao. Dani Alves lui n’y sera pas, remplacé par Danilo.

Articles liés