Real Madrid : Opération dégraissage, phase 2

visu-mercato

Dans le sens des départs, le plus dur reste à faire pour les dirigeants madrilènes. Le Real doit encore vendre au moins six joueurs pour soulager l’effectif.

A lire aussi : « Le Real doit revoir ses exigences pour James »

La Maison Blanche a validé les ventes ou prêts de sept joueurs depuis début juin (Marcos Llorente, Kovacic, De Tomás, Reguilón, Odegaard, Theo, Luca Zidane) pour un montant total de 125M€, et doit poursuivre sur cette lancée. L’effectif merengue est toujours surchargé, et tous ne pourront être inscrits sur les listes des compétitions nationales et européennes dans un mois.

Perez et ses hommes s’attaquent donc à la phase 2 du dégraissage, la phase la plus compliquée. Entre les joueurs peu enclins à partir (Bale, Mariano), et les clubs qui tentent d’obtenir des accords au rabais (James à Naples), il y a de quoi faire. De plus, le mercato en Premier League ferme le 8 août à 18h, le Real Madrid ne doit donc pas traîner.

Parmi les joueurs susceptibles de faire partie de cette seconde vague de départs, on retrouve principalement Bale, James, Ceballos, Mariano et Mayoral. D’autres, comme Isco, Vazquez, Nacho ou Vallejo, Navas ou Lunin, et même Asensio, pourraient eux aussi faire l’objet d’un transfert en cas d’offre intéressante, avance AS.

Des cas compliqués

Les départs de Bale et Mariano sont fortement souhaités par la Casa Blanca, mais les deux joueurs font la sourde oreille. Malgré les réticences de leur entraîneur, leur volonté est de rester à Madrid et lutter pour leur place. Autre souci, et de taille, les clubs ne se bousculent pas pour eux. En l’absence d’offres, les deux joueurs pourraient donc bien finir par rester.

Objectif 200M€

L’idée du Real Madrid reste malgré cela inchangée. Marca affirme que le club espère récupérer 200M€ de plus par ses ventes d’ici la fin du mercato. Tout dépendra donc de ce qui se passera pour les joueurs à forte valeur, comme James, Bale et Isco.

D’autant que sans grosses ventes supplémentaires, les Merengues devront faire une croix sur Paul Pogba. Et cela, Zidane n’y compte pas.

Articles liés