Ramos : « On peut gagner un titre demain mais vous nous parlez encore de Mourinho »

ramos
AFP – PHOTO GIUSEPPE CACACE

Le capitaine du Real Madrid s’est présenté en conférence de presse aux côtés de Santiago Solari. Il a évoqué son palmarès ou les rumeurs autour de José Mourinho.

À la quête d’un 20e titre avec le Real : « Le CV est ce que nous gardons et nous avons une nouvelle opportunité d’être champion du monde, pour la troisième fois consécutive. Personne ne l’a fait. On aborde cette finale avec beaucoup d’espoir et d’envie. Ce serait bien de revenir avec un nouveau titre. Cela peut être mon 20e titre, 23 au total avec la sélection. Je n’aurais jamais imaginé en arriver là. C’est un objectif de devenir le joueur du Real Madrid avec le plus de titres. Je ne me lasse pas de gagner. »

Cristiano et ses déclarations : « On ne l’a pas entendu parler du Real. Au temps où il était ici, il a vu le groupe que nous avons et cela a fait partie de nos succès. On se réjouit qu’il se porte bien. »

Isco : « Nous vivons tous de bons et de mauvais moments. C’est compliqué d’avoir le sourire quand tu ne joues pas. La concurrence est une bonne chose. Il y a des joueurs comme Ceballos qui n’ont pas beaucoup joué la saison dernière, mais qui jouent cette saison. Isco a déjà beaucoup donné et il a un très bon niveau. »

José Mourinho : « Je ne suis personne pour décider de qui doit être l’entraîneur du Real Madrid. On a passé 5 ans sans Mourinho et on continue à nous parler de lui. Nous avons la possibilité de gagner un titre et on nous parle de Mourinho. Le capitaine ne choisit pas les entraîneurs. »

L’élimination de River Plate : « Dans le football, on ne gagne rien avec son écusson. Le talent s’impose mais le physique et l’intensité sont également très importants. Si vous y croyez, il arrive ce qui arrive. On jouera avec l’envie de faire un match très sérieux. Al Ain a de bons joueurs. Nous aurions aimé affronter River parce que j’ai une certaine sympathie pour des équipes comme River ou Boca. »

L’accueil à Abu Dhabi : « Ils nous traitent merveilleusement bien. On l’a remarqué partout. Al Ain est la meilleure équipe des Emirats et je suis certain qu’ils vont nous rendre les choses compliquées. Dans la mosquée [que Ramos a visité hier] ils m’ont dit que pour la première fois, ils voulaient voir perdre le Real Madrid. »

Le profil de l’entraîneur : « Quand je parlais de respect, je le disais pour la vie en général et pas uniquement pour le football. Le respect se gagne, il ne s’impose pas. Je n’ai jamais dit que je refusais de faire quoi que ce soit, nous sommes disposés à travailler toujours plus. Il y a des cycles et des étapes, je n’ai pas de problème. Je suis le premier à mettre les pieds dans la boue. »

Articles liés