Solari : « Nous n’avons pas été à la hauteur »

solari

Santiago Solari s’est exprimé en salle de presse sur la prestation calamiteuse de son équipe face à Eibar aujourd’hui (défaite 3-0).

Comment se sent-il : « Pas bien, évidemment. »

Le match : « Nous n’avons pas été bons et nous l’assumons. Nous devons travailler pour corriger ça. Nos adversaires ont été très bons, tout leur a réussi. Il faut les féliciter. »

Un problème collectif selon Varane : « Les réactions qui sont faites au bord du terrain, avec le coeur à 200, sont difficiles. Vous ne devez pas tirer de conclusions de cela, comme moi je ne le ferai pas. Le résultat est dur, nous voulions gagner. Nous arrivions de quatre victoires et nous devons travailler pour ajuster les choses que nous n’avons pas bien fait, nous pouvons y remédier. »

19 buts concédés en Liga : « Nous allons essayer de prendre moins de buts en contre et augmenter les buts marqués, comme nous l’avions fait ces dernières semaines. C’est ce que nous allons essayer de faire. »

N’est-ce pas le pire match du Real Madrid ? « Je ne sais pas, mais le pire des cinq derniers c’est certain. »

Craignez-vous qu’un joueur comme Ceballos soit ciblé ? « Le fait que nous n’ayons pas trouvé de solutions tient du mérite d’Eibar, cela n’a pas nécessairement à voir avec Ceballos, mais plutôt avec le collectif. »

Les raisons de la défaite : « Il s’est passé beaucoup de choses. La principale c’est qu’Eibar a fait un grand match. Nous aurions pu marquer mais nous ne l’avons pas fait, eux si, sur la transition d’un corner, c’est une chose que nous devons corriger. Ensuite le deuxième but nous a fait beaucoup de mal. »

Coupables : « Cela ne servira à rien de chercher des coupables. Nous savons que nous n’avons pas fait un bon match et qu’il y a des choses à corriger. Mais il y a un remède à tout. Nous avons fait de bonnes choses sur les précédents matchs et nous devons retrouver ça. »

Un problème d’attitude : « Non. Les garçons ont travaillé, ils ont mis ce qu’il avaient. Personne n’a donné moins que ce qu’ils avait, même si nous avons perdu de petites batailles qui ensuite nous ont coûté cher. C’est un terrain compliqué que nous n’avons pas réussi à surmonter. »

Modifications possibles au milieu de terrain : « Tirer les conclusions d’un match pour tout changer ne me correspond pas. Je me base sur les cinq matchs. »

Ni football, ni cojones : « Eibar est venu avec sa paire de c… et a très bien joué le coup. Nous n’avons pas été à la hauteur.  Nous avons perdu les deuxièmes ballons, ils ont été supérieurs. »

Le vestiaire : « Forcément ce n’est pas la fête après une défaite. Mais il y a eu beaucoup d’arguments lors des derniers matchs pour être optimiste et positif. »

Articles liés