Un jour, une histoire…

Nous sommes le 15 mai 2002, le Real joue sa 16ème finale de Coupe d’Europe, la 12ème en C1. L’occasion pour les «merengues» de briller 2 ans après leur succès face à Valence. Focus sur l’un de plus beaux moments de l’histoire du Real.

article-2476791-005089C800000258-715_634x500On joue la 45ème minute de la première MT, Lucio a répondu à un merveilleux but de Raúl sur une touche venue de l’espace signée R.Carlos, quand Zidane vient casser la lucarne de Butt pour y inscrire justement un BUT de dingo et redonner l’avantage au Real. A ce moment personne ne sait que les madrilènes lèveront leur neuvième coupe aux grandes oreilles mais tout le monde a conscience que Zidane (venu de la Juve 9 mois plus tôt pour conquérir le titre suprême européen qui manque à son palmarès) vient d’inscrire un but qui restera dans la légende. Servit magnifiquement par le latéral Brésilien qui délivrera sa deuxième passe décisive du match (Du pied cette fois), la star hexagonale armera la fameuse «volée de Glasgow» synonyme de victoire et de «Novena».

Dans son habitude de remporter la LDC tous les deux ans, le Real ne flanchera pas face à une équipe de Leverkusen, suprenante finaliste, et s’imposera après un match rythmé par l’intesité physique des allemands. Composée d’une équipe jeune et talentueuse avec notamment Ballack (Révélation de l’édition), Neuville, Bastürk ou Ramelow, le Bayer Leverkusen aura sorti successivement Arsenal, la Juve, Liverpool et Manchester.

Après un parcours semé d’embûches et un championnat catastrophique terminé avec 10 défaites, les hommes de Del Bosque brilleront dans leur compétition favorite dans une finale qui aura vu éclore Casillas. Une entrée fracassante du gardien alors âgé de 21 ans qui réalisera 4 arrêts spéctaculaires permettant au Real de tenir et au portier de retrouver une confiance et une place de titulaire perdue au cours de la saison.

Afin de se rendre compte de l’immensité du Real Madrid de l’époque, voici la compo et le banc de touche lors du dit match :

 

300px-Bayer_Leverkusen_vs_Real_Madrid_2002-05-15.svg

Remplaçants : 

Drapeau du Brésil Flávio Conceição

Drapeau de l'Espagne Pedro Munitis

Drapeau de l'Espagne Iker Casillas

Drapeau de l'Espagne Aitor Karanka

Drapeau de l'Espagne Francisco Pavón

Drapeau de l'Angleterre Steve McManaman

Drapeau de l'Espagne Guti

Un match légendaire donc en ce 15 Mai 2012 où le madridisme aura eu l’occasion de fêter le 3ème titre des siens en 6 ans lors de la révélation de Zidane et du début de l’ère Galactique. 12 ans de disette suivront mais nul n’oubliera cette soirée mémorable et cette volée considérée encore aujourd’hui comme l’un des plus beaux buts de l’histoire du foot.

Articles liés